Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Dominique Fils-Aimé, Révélation Radio-Canada en jazz 2019-2020

Dominique Fils-Aimé, Révélation Radio-Canada en jazz, est une interprète bien de son temps. Pour elle, le jazz n’est pas qu’un son ou une succession d’accords. Il s’agit plutôt d’une tentative d’innover, de s’éloigner des idées préconçues. Elle compte déjà deux albums à son actif, Nameless et Stay Tuned!, qui composent les deux tiers d’une ambitieuse trilogie dont on attend avec hâte l’ultime chapitre.

Dominique Fils-Aimé - Big Man Do Cry

Après s’être cherchée en photographie, en relations publiques, en mode et en psychologie, Dominique Fils-Aimé a finalement choisi de s’exprimer par le chant. La musique a été salutaire pour elle. Artiste engagée, sensible et articulée, la chanteuse montréalaise née de parents haïtiens appelle à une révolution paisible. À travers sa musique, elle milite pour la liberté, l’espoir et l’unité.

Voilà pour le résumé biographique. Faites plus ample connaissance avec la Révélation Radio-Canada en jazz 2019-2020 en consultant le questionnaire ci-dessous.

Quelle œuvre musicale t’a donné le goût de faire carrière en musique?

Il y a tellement d’œuvres de genres différents qui sont venues me chercher dans ma jeunesse que cela serait dur à dire. De B. B. King à Marylin Manson en passant par Lauryn Hill, Beethoven ou encore Billie Holiday, tous m’inspirent, et la variété de formats offerts pour partager ses émotions me fascine.

Quel est ton souvenir le plus lointain en lien avec la musique?

Mes souvenirs sont marqués par la musique mexicaine qui jouait les dimanches après-midi à la maison. La porte d’entrée ouverte, avec le soleil qui entrait dans la maison de la même manière que la chaleur de la musique en sortait pour se faire entendre sur le balcon…

Si tu devais choisir une autre carrière, que ferais-tu et pourquoi?

Connexion interrompue – erreur interne 505

Quelle chanson ou œuvre aurais-tu souhaité écrire et pourquoi?

Pour moi, l’important n’est pas de l’avoir écrite, mais que la chanson existe. Je n’ai envie que d’avoir écrit mes mots en toute liberté et je suis reconnaissante envers tous ces artistes qui ont écrit les leurs pour nous donner l’exemple. Sinon, pour une jolie chanson, vous pouvez aller écouter Mari Kvien Brunvoll, qui chante Everywhere You Go.

Quelle chanson ou œuvre ne te lasseras-tu jamais d’entendre?

La Sonate numéro 14, de Beethoven, et surtout le 3e mouvement, qui est comme la musique dance de l’époque.

Quel a été votre premier contrat rémunéré en tant qu’artiste?

Mon tout premier contrat a été d’assurer la première partie d’une soirée avant Dr Mad, de Voyage Funktastique. J’ai ensuite joué au Bar Waverly, une fois par mois les mercredis, en mode piano-bar, accompagnée du pianiste Jean-Michel Frédéric. J’ai découvert le plaisir de jouer autant avec un groupe qu’avec une formation plus intime, avec des gens attentifs et ouverts.

Qu’est-ce que ton patelin et ses gens t’ont apporté (sur le plan musical ou personnel)?

Le Mile-End est un village plein de gens créatifs et ayant envie de changement. Le mode de vie un peu relax et à échelle humaine qu’on y trouve aide à entrer en contact avec d’autres artistes et à pousser l’aspect collaboratif de la création, ce que j’affectionne particulièrement.

Si ta musique était un mets, qu’est-ce qu’on mangerait?

Le café du matin ou la tisane avec du miel avant le dodo

Quelle est ta plus grande fierté (sur le plan musical ou autre)?

Ma plus grande fierté est de vivre positivement, en suivant mes convictions, et de m’être entourée de gens transparents qui transforment nos rêves communs en plans qui s’exécutent.

Si tu devais choisir une personne avec qui passer une année sur une île déserte, qui serait-ce et pourquoi?

Mon meilleur ami d’enfance, parce qu’il me ferait rire pendant un an.

Quelle destination rêves-tu le plus de visiter?

Tous les studios de musique dans tous les pays

Quel conseil donnerais-tu à l’enfant que tu étais?

Ne t’en fais pas, c’est vrai que le monde est étrange. Ce n’est pas toi. On dit souvent que tout ce qui monte doit redescendre, mais le contraire est encore plus important.

Qu’est-ce qui te fait rire à tout coup?

Des bébés qui mangent des citrons.

Qu’est-ce qui te fait inévitablement pleurer?

Les quantités impressionnantes de femmes et d’enfants victimes du trafic humain chaque année

Si tu avais carte blanche dans le contexte de ton mandat en tant que Révélation, avec qui voudrais-tu partager la scène ou faire un projet?

Le collectif Montréalais Kalmunity, l’Urban Science Band, le collectif Moonshine, tous les artistes de Mutek, et tous les artistes montréalais qui m’influencent.