Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

5 albums à écouter : à la Saint-Jean, on renoue avec le trad!

Par
Tony Tremblay

Le 24 juin, c'est la Saint-Jean-Baptiste, la Saint-Jean, la fête nationale des Québécois. Traditionnellement, cette journée bien spéciale est une occasion de célébrer l'identité francophone d'Amérique et l'arrivée des beaux jours de l'été. Cette année, c'est en plein le temps de renouer avec notre passé et de l'enraciner dans notre présent. Avec 5 albums, ceux de Suroît, de Vishtèn, du Vent du Nord, de Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs, et de Bon Débarras, renouons avec le trad, entre mémoires et projections dans l'avenir.

Sûroît - La r'visite
Enregistré pour le 40ème anniversaire du groupe en 2017, La r’visite est un disque de souvenance, une manière de regarder le chemin parcouru. Les quatre troubadours actuels de Suroît ont invité d’anciens membres de la formation pour revisiter, voire mettre au goût du jour leurs compositions ainsi que les chants marins et les chansons traditionnelles de leur répertoire.

La formation des Îles-de-la-Madeleine Suroît pour son album La r'visite, qui célèbre les 40 ans du groupe (2017).

Vishtèn - Horizons
La musique traditionnelle de nos jours a plusieurs visages, mais elle a aussi certaines constantes. On cherche des textes qui nous transportent à une autre époque, des rythmes qui font taper du pied. On a envie de l’énergie du violon et de l’accordéon, du réconfort d’une vieille complainte. À l’écoute d’Horizons, vous constaterez que Vishtèn coche toutes ces cases et plus encore.


Le Vent du Nord - Territoires
Nous, habitants d’un pays nordique, ne sommes pas sans savoir qu’un vent du nord a l’habitude de nous glacer jusqu’aux os. Il ne faut donc pas confondre le phénomène naturel avec l’ensemble de musique traditionnelle. Parce que le groupe Le Vent du Nord, lui, au contraire, nous arrive avec Territoires, un album qui nous montre la musique trad sous un jour chaleureux, accueillant, authentique et raffiné, sans pour autant abandonner la nature rustique et viscérale de la musique trad.


Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs - Chouïa
Chouïa, ça se compare à un bon vin rouge. Les premières gorgées sont déjà tout à fait respectables, puis au fur et à mesure que le temps s’écoule et que le produit respire, les saveurs se révèlent comme des surprises pour ceux qui le dégustent. Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs font flirter le trad avec la pop, le rock, le classique et la musique du monde. Ça donne un assemblage qui commande une écoute attentive et auquel il vaut la peine qu’on s’attarde. Ce troisième album du groupe est à la fois charnu, costaud et truffé de subtilités.


Bon Débarras - En panne de silence
De ce troisième opus du groupe se dégagent à nouveau un plaisir contagieux et une passion évidente pour la transmission des traditions de l’Amérique francophone. La plupart des 11 titres du disque sont des compositions originales où l’on passe de pièces instrumentales pour prendre la route aux hymnes dansants, engagés et joliment poétiques. La formation offre également une relecture fort réussie de la chanson Rill pour rire, composée par François Cousineau et Luc Plamondon.


Vous aimerez aussi :

Trad d'ici

Les grands du trad d'ici parcourent la planète pour faire entendre notre répertoire patrimonial. Voici leurs plus belles pièces regroupées : les classiques comme les perles rares. Complaintes, chansons à répondre, valses et musique pour danser des sets, tout est arrangé avec la finesse qui fait leur réputation. Une liste d'écoute musicale énergique et douce à la fois, parfois teintée des rencontres que ces troubadours modernes font le long de leur route.

Le Vent du Nord, Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs, La Bottine Souriante, Mélisande (Électrotrad), Les Charbonniers de l'enfer, The Duhks, Canailles, Michel Faubert, Maz, Bon Débarras, Juan Sebastian Larobina, Yves Lambert, Genticorum, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.