Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Raccoon City, Révélation Radio-Canada en rap 2020-2021

Raccoon City, c’est le Montréalais Shamyr Daléus-Louis, notre première Révélation Radio-Canada en rap. Il évoque ses souvenirs d’adolescence et s’inspire du rap old-school pour en faire ressortir le meilleur, qu'il applique ensuite au son du hip-hop contemporain. Son style détendu et l’atmosphère R’n’B qui s’en dégage ne l’empêchent pas d’exprimer ses émotions et ses pensées profondes sous la forme de rimes ingénieuses et évocatrices. Avec des ambiances haïtiennes, un flot américain et un raffinement textuel européen, Raccoon mixe habilement ses influences.

Aussi à l’aise sur scène qu’en studio, ce rappeur, qui a fait sa marque sur le circuit des batailles de rap, a lancé en 2018 un premier mixtape intitulé Éternel et un deuxième, Mettre les gants, tuer le Croc-Mitaine, au printemps 2019. En plus de multiplier les prestations à Montréal et à Québec, il a fait paraître en novembre 2019 son premier album, Gentil pour un noir, qui a reçu les éloges de la critique.

Voilà pour le résumé biographique. Faites plus ample connaissance avec la Révélation Radio-Canada en rap 2020-2021 en consultant le questionnaire ci-dessous.

Qu’est-ce que ça représente, pour vous, être Révélation Radio-Canada?

C'est un signe que je suis sur la bonne voie! D'avoir la reconnaissance d'un poids lourd du milieu culturel, c'est très encourageant. Ce n'est pas n'importe qui qui peut être reconnu par Radio-Canada; je prends ce titre très au sérieux et je vous en remercie encore.

Quel est le premier album que vous avez acheté?

Noir désir, de Youssoupha. C’est un album qui a marqué mon adolescence et qui a fait grandir ma passion pour le rap français.

Quel est le premier concert auquel vous avez assisté? Quel souvenir en gardez-vous?

Le premier gros spectacle auquel j'ai assisté, c'était Kendrick Lamar au Centre Bell en 2017. C’était un cadeau de ma copine de l'époque, qui savait à quel point j'aime Kendrick. Probablement l'une des plus belles soirées de ma vie.

Quelles sont vos passions, en dehors de la musique?

Je suis un grand cinéphile! J'aime vraiment le cinéma, toutes les facettes sont intéressantes, j'ai déjà joué dans des productions indépendantes, et j'ai bien l'intention de m'y remettre le moment venu!

Parlez-nous de votre ville ou village d'origine. En quoi cet endroit a-t-il influencé (ou pas) votre création?

Je suis Canadien/Québécois d'origine haïtienne de Montréal.
Ayant grandi à Montréal, le parler montréalais m'a influencé en ce qui concerne l'écriture. Étant haïtien d'origine, j'ai beaucoup été influencé par la musique haïtienne. Mon côté R’n’B, mes harmonies vocales sont à 75 % inspirées de chanteurs haïtiens que j'écoutais quand j'étais plus jeune. Mais ma plus grande inspiration reste le rap québécois.

Quelle chanson ou quelle œuvre auriez-vous aimé avoir écrite, et pourquoi?

Comme une étoile de Booba. Le niveau de poésie du texte est incomparable, et la profondeur du propos nous laisse pensifs : « J'ai couru comme un esclave pour marcher comme un roi. » Ça en dit long!

Quelle chanson ou quelle œuvre ne vous lasserez-vous jamais d’entendre, et pourquoi?

Parce qu'on vient de loin, de Corneille. Qui peut se lasser de cette chanson? Je passe une belle journée chaque fois que je l'entends. C'est une pièce rassembleuse, tout le monde connaît le refrain; c'est un classique.

Racontez-nous votre premier engagement rémunéré en tant qu’artiste.

J'ai fait un spectacle dans une école juive à l’occasion de la Semaine de la langue française! Mon premier contrat! C'était vraiment génial, les jeunes étaient captivés par le spectacle. Ils étaient principalement anglophones, ce qui ne les empêchait pas d'apprécier le spectacle et de s'y intéresser. C'était beau à voir.

Si votre musique était un mets, que mangerait-on?

Un croissant au beurre chaud et un latté.

Quel conseil donneriez-vous à l’enfant que vous étiez?

Concentre-toi sur tes forces, arrête de dramatiser et souris un peu.

Qu’est-ce qui vous fait rire invariablement?

Julien Lacroix

Qu’est-ce qui vous fait inévitablement pleurer?

Voir quelqu'un que j'aime pleurer

Qu’aurait-on de la difficulté à croire à votre sujet?

J'ai un énorme syndrome de l'imposteur. Énorme.