Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Notes de voyage : tourisme virtuel à Paris

Par
Stéphan Bureau

Nous partons, cette semaine encore, en voyage virtuel. Après l’Italie, je vous propose un détour par Paris, une autre destination prisée des touristes qui a dû brutalement fermer ses portes en mars dernier.

Écoutez Notes de voyage : tourisme virtuel à Paris
Écoutez Notes de voyage : tourisme virtuel à Paris

Diffusion : 26 avril 2020

Audio

À l’heure du Grand Confinement, la Ville Lumière est un peu, voire considérablement, en berne. La capitale mondiale du tourisme ne peut se visiter que virtuellement.

Comme en Italie, le ministère français de la Culture a facilité l’accès en ligne aux grandes institutions.

Le site #Culturecheznous est le principal point d’entrée pour découvrir une foule de choses, y compris une offre impressionnante de concerts. Les grands musées ne sont pas en reste : certains ont profité de cette pause forcée pour bonifier leur site web.

Morceaux choisis au Louvre

Commençons une balade au musée du Louvre. La métaphore guerrière a beaucoup été utilisée pour décrire notre lutte contre le vilain virus qui nous accable.

Au Louvre, la Victoire de Samothrace a des allures de déesse ailée. Elle nous accueille en montant ce qui ressemble au grand escalier d’honneur. Chef-d’œuvre de la sculpture grecque hellénistique, cette Victoire demeure à jamais mon premier souvenir du Louvre.

La Victoire de Samothrace

Si j’étais conservateur au musée du Louvre, j’aurais pour fantasme de faire cohabiter, dans le même espace, la sculpture massive de la Victoire aux côtés de La Liberté guidant le peuple, le grand tableau d’Eugène Delacroix peint dans la foulée de l’insurrection populaire de 1830 et qui montre la porte à Charles X, dernier roi Bourbon.

Comme pour la Victoire chez les Grecs, la Liberté qui montre le chemin est une figure féminine. Les deux images semblent liées par un fil rouge malgré les siècles qui les séparent.

La Liberté guidant le peuple

Un des tableaux vedettes du Louvre, tant par son format que par sa composition, est le fameux Radeau de la Méduse, peint par Théodore Géricault en 1819, trois années après le tragique incident.

Incident est un euphémisme quand il s’agit de décrire le sort des naufragés de la frégate qui ont survécu en mer pendant 13 jours sur un radeau bricolé après avoir échoué sur un banc de sable au large des côtes du Sénégal. Le tableau de Géricault est le fruit d’un vrai travail documentaire. Le peintre a passé beaucoup de temps à interroger des rescapés avant de développer sa composition.

Le Radeau de la Méduse de Théodore Géricault

De Vinci et Dürer

Avec son sourire énigmatique, La Joconde, de Léonard de Vinci, est le portrait le plus célèbre au monde et il fait la fortune du musée depuis longtemps. La majorité des 10 millions de visiteurs par année viennent pour croiser son regard!

Selon Maxime Coulombe, on ne regarde pas nécessairement toujours les images, comme <i>La Joconde</i> de Léonard de Vinci, de la meilleure façon.

Mon esprit à contre-courant préfère le magnifique autoportrait d’Albrecht Dürer.

Le jeune artiste n’aurait eu que 22 ans quand il s’est choisi comme sujet, ayant l’audace de rompre avec des siècles de tradition.

Autoportrait d’Albrecht Dürer

Si vous êtes un peu curieux, je vous suggère d’aller aussi voir l’autoportrait qu’il a peint en 1500. La toile, exposée au musée de Munich, le représente comme dans une image du Christ.

Autoportrait d'Albrecht Dürer

Le Petit Palais

Déplaçons-nous un peu plus loin sur les Champs-Élysées, en direction du Petit Palais.

Je porte à votre attention l’œuvre Le jour des funérailles, un grand format peint par Benjamin Constant en 1889.

Cette veillée funéraire dans un vaste intérieur marocain est aussi mon premier contact avec l’orientalisme, qui a été très à la mode dans la deuxième moitié du 19esiècle.

Le jour des funérailles de Benjamin Constant

Le Musée Guimet

Le Musée national des arts asiatiques Guimet est un de mes lieux de pèlerinage favoris quand je suis de passage à Paris.

Le Musée ne dispose malheureusement pas d’un site web exceptionnel, rien en tout cas qui est à la hauteur de ses collections.

Je vous propose néanmoins d’aller jeter un coup d’œil aux très belles sculptures indiennes. Depuis l’Antiquité, les artisans et tailleurs de pierre du sous-continent, qu’ils soient bouddhistes ou brahmaniques, vouent une admiration, sensuelle, à la représentation du corps féminin.

Monet

Peut-on faire une tournée virtuelle de Paris sans prendre le temps de regarder le monde à travers le regard de Claude Monet?

Son plus gros chantier, celui des Nymphéas, est une série de variations inspirées par les jeux de lumière sur les fleurs de son jardin de Giverny.

C’est au Musée Marmottant que l’on trouve la plus grande collection de ses toiles.

Je vous propose un petit documentaire sur le vol rocambolesque, en 1985, d’Impression soleil levant, la toile qui a donné son nom au mouvement impressionniste.

Le musée d’Orsay

Après le Louvre, le musée d’Orsay est le plus populaire de Paris, beaucoup pour ses collections de toiles impressionnistes. Le site web du musée est assez bien garni.

Gustave Courbet est pour moi la grande vedette, souvent un peu ignorée, du musée. Il est, avec Monet et Boudin, celui qui fait sortir le peintre de son atelier, l’inventeur d’une technique qui rapproche l’artiste de son sujet. Le chevalet portatif, une nouveauté, permet aux peintres de s’émanciper de leurs ateliers et de se risquer à aller jouer dehors!

Les plages, la falaise et la mer démontée de la petite station balnéaire d’Étretat, en Normandie, sont les premières images tangibles de cette révolution.

Plage de Normandie

Edgard Degas est probablement à l’origine d’un des grands malentendus de la peinture moderne.

Ses nombreuses et magnifiques toiles qui documentent le monde du ballet sont souvent associées à une espèce de grâce innocente alors qu’elles décrivent en fait la zone grise dans laquelle les jeunes danseuses de l’opéra étaient souvent projetées.

La fameuse statue de la danseuse de 14 ans présentée à l’exposition impressionniste de 1881 avait d’ailleurs choqué pour ce qu’elle disait de la condition de ces jeunes filles.

Plusieurs de ces tableaux sont dans la collection du musée d’Orsay et peuvent être vus en ligne.

La petite danseuse de 14 ans d'Edgar Degas

Le musée Ingres Bourdelle

Une suggestion en terminant. Il y a quelques mois, le musée Ingres Bourdelle de Montauban a rouvert ses portes après une cure de rajeunissement qui était la bienvenue.

Le peintre Jean-Auguste-Dominique Ingres avait laissé à sa mort ses archives et quantités d’œuvres pour que soit créé un musée dans sa ville natale de Montauban.

La mise en ligne d’un nouveau site vous permettra d’apprécier son patrimoine… en attendant de vous rendre sur place.

Pour connaître le titre d'une œuvre entendue à l'émission, consultez la page Musiques diffusées du site d’ICI Musique

Le plein d'énergie

Le côté frais et pimpant de la musique classique, pour vous permettre de bien commencer la journée ou encore de la terminer avec un sursaut d'énergie bienfaitrice! Une webradio à la fois alerte et légère, remplie de mélodies inoubliables.

Allegros et prestos issus de la plume des plus grands compositeurs comme Vivaldi, Mozart, Bach, Beethoven, Dvorak, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

Grande chanson française

Ces chansons et interprètes ont fait l'histoire et marqué profondément le public des deux côtés de l'Atlantique. On ne s'en lasse pas, de ces émotions brutes, mélodies grandioses et rimes savoureuses de sons et de sens. Faites un voyage dans le temps, au cœur de ce remarquable répertoire.

Léo Ferré, Juliette Gréco, Édith Piaf, Jacques Brel, Georges Brassens, Barbara, Serge Reggiani, Georges Moustaki, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.