Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Entrevue opéra : L'exposition Black voices at the MET

Par
Sylvia L'Écuyer

Le 23 septembre dernier, début de saison historique au Metropolitan Opera avec Porgy and Bess de George et Ira Gershwin.

Des solistes prestigieux, un chœur entièrement constitué de chanteurs et danseurs afro-américains, une production spectaculaire, un public enthousiaste, si bien qu’on ajoute trois représentations supplémentaires. On ne peut pas oublier pour autant que l’histoire des chanteurs noirs au Met a connu des périodes difficiles. Peter Clark, l’archiviste de la maison, a profité de l’occasion pour monter une exposition d’une grande richesse, « Black Voices at the Met ». Je l’ai visitée en sa compagnie et je vous invite à écouter notre conversation.

Peter Clark
Peter Clark

archiviste au Metropolitan opera

Audio

Depuis les débuts de Marian Anderson en 1953 et de Leontyne Price en 1961 sur la scène du MET, bIen d’autres chanteurs noirs se sont produits sur la scène New Yorkaise : Jessye Norman, Shirley Verrett, Simon Estes, Kathleen Battle, Barbara Hendricks, Denyce Graves, Willard White, Pretty Yende et Solomon Howard. Lawrence Brownlee, Pumeza Matshikiza et le jeune ténor Levy Sekgapane sont maintenant reconnus comme de grands mozartiens. Depuis 2015, le Maure Othello et l’Éthiopienne Aida ne se noircissent plus le visage au Met, mais les tensions ne sont pas disparues pour autant. Cela signifie-t-il que le casting aveugle est la solution? Il y a encore matière à réflexion…

Vous pouvez consulter tous nos billets sur la page de Sylvia L'Écuyer