Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Tina Turner : joyeux 80e anniversaire à la reine du rock’n’roll

Par
Ariane Cipriani

Après avoir dansé frénétiquement sur scène pour tous les publics, Tina Turner se repose dans son paisible domaine en Suisse. Pour combler son absence, on se remémore ses plus grands succès.

A Fool In Love, 1960
Née dansTennessee ségrégationniste en 1939, Anna Mae Bullock apprend à chanter à la chorale de l’église, comme tant d’autres Afro-Américains. À 18 ans, elle rencontre le musicien Ike Turner et intègre son groupe comme choriste. Puis, en 1960, elle remplace une chanteuse absente et connaît son premier succès avec A Fool in Love. Comme s’il la possédait, le contrôlant Ike Turner décide d’un nouveau nom : Anna Mae Bullock devient Tina Turner. Ike et Tina Turner feront rapidement partie des meilleurs artistes R’n’B.

River Deep, Mountain High, 1966
On remarque tout de suite le charisme de la chanteuse. De la dynamite! Avec sa voix puissante et écorchée, sa danse frénétique, ses jambes magnifiques (qu’elle fera assurer) et son attitude féline, elle impressionne le public. River Deep, Mountain High, produite par Phil Spector (qui y applique son fameux mur du son), ne connaît pas un énorme succès aux États-Unis, mais devient, au fil du temps, un incontournable de son répertoire.

Honky Tonk Women, 1970
En 1970, Tina Turner reprend ce succès des Rolling Stones paru juste après la mort de Brian Jones. Sur scène, avec sa danse ininterrompue, alerte et énergique comme une boxeuse, elle impressionne Mick Jagger. La fameuse gestuelle du chanteur aurait d’ailleurs été inspirée par Tina Turner, qui avait fait la première partie du groupe en 1966.

Proud Mary, 1971
Cette chanson rock du groupe Creedence Clearwater Revival connaît beaucoup de succès, et l’interprétation de Tina Turner, deux ans plus tard, décuple son rayonnement. Au lieu du style bayou original, la chanteuse opte pour un rythme R’n’B trépidant pour raconter l’histoire de cette bonne qui trime dur pour des gens riches et qui part rouler sur le fleuve Mississippi. Reprise par une multitude d’artistes, la chanson reste indissociable de Tina Turner.

Private Dancer, 1984
Le comportement violent et la dépendance d’Ike Turner à la cocaïne ne sont plus un secret pour personne. En 1976, Tina quitte son mari violent. Aidée par des amis, elle a aussi recours aux bons alimentaires pendant quelques mois. Elle dévoilera, plusieurs années plus tard, les sévices qu’elle a subis. Sa popularité n’est plus la même, sauf en Europe. Elle rebondit avec l’album Private Dancer, qui marque son retour vers le succès, avec la chanson-titre, écrite par Mark Knopfler, le chanteur de Dire Straits.

What’s Love Got To Do With It et Let’s Stay Together, 1984
C’est aussi sur ce disque que Tina Turner délaisse le son R’n’B qui a fait son succès avec Ike Turner pour se tourner vers le pop-rock et les ballades sentimentales. La voix de rockeuse, la chevelure féline, les talons hauts et les bas nylon demeurent (on a souvent dit que Tina Turner avait les plus belles jambes du monde du spectacle!). Le succès est au rendez-vous avec sa reprise de Let’s Stay Together, d’Al Green, et What’s Love Got to Do with It, qui fait partie du palmarès de Rolling Stone des 500 meilleures chansons de tous les temps. Le titre de la chanson deviendra celui du film biographique, en 1993, qui dépeint la relation malsaine entre Tina et Ike Turner.

Golden Eye, 1996
En 1996, Tina Turner interprète la chanson-thème du dix-septième film de la série James Bond, composée par Bono et The Edge, du groupe U2. Quelques années plus tard, Tina Turner a révélé que Bono lui avait envoyé un très mauvais démo, ne sachant même pas dans quelle tonalité chanter la composition. Bono a d’ailleurs admis qu’elle avait raison.
Mais le résultat final plaît au public : la chanson respecte l’univers de l’agent 007, et le public apprécie l’énergie R’n’B de la chanteuse.

Avec plusieurs prix Grammys dans les poches et des millions d’albums vendus dans le monde, Tina Turner se repose maintenant en Suisse, heureuse, entourée de verdure et d’air pur.
Elle ne s’ennuie pas du tout du monde du spectacle, qu’elle a quitté depuis maintenant plus de 10 ans. La chanteuse affirme d’ailleurs que sa musique a toujours eu plus de succès en Europe qu’aux États-Unis. Sauf qu’en ce moment, c’est là qu’on la célèbre, sur Broadway, avec une comédie musicale inspirée de sa vie qui connaît un immense succès. Elle a d’ailleurs participé au processus de création.

Joyeux anniversaire à une vraie battante, une femme inspirante et une artiste époustouflante.