Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Polaroïd sur 1998 : 5 chansons qui tournaient à l'époque

Par
Nathan LeLièvre

Cette semaine, Stéphane Archambault et l’équipe de Polaroïd nous ramènent en 1998. C’est l’année de la crise du verglas au Québec. C’est aussi l’année où la présidence américaine est éclaboussée par le scandale Clinton-Lewinsky. Les Jeux olympiques d’hiver à Nagano, au Japon, sont marqués par l’affaire Ross Rebagliati, qui récupérera ultérieurement sa médaille d’or au surf des neiges, après avoir été disqualifié en raison de la présence de THC dans son sang. Pendant ce temps, au cinéma, Les Boys II prend l’affiche et le film Titanic, de James Cameron, sorti l’année précédente, remporte 11 Oscars. Côté économie, le dollar américain vaut une fois et demie le dollar canadien. Voici cinq chansons qui tournaient à l’époque.

L’émission Polaroïd est diffusée à la radio d’ICI Musique le samedi à 14 h. Vous pouvez écouter celle du 17 août dans la section en rattrapage quand bon vous semble.

Belle – Garou, Daniel Lavoie et Patrick Fiori

En 1998, Luc Plamondon (paroles) et Richard Cocciante (musique) présentent le spectacle musical Notre Dame de Paris pour la première fois devant public. Les représentations inaugurales ont lieu au Palais des Congrès de Paris, dans une mise en scène de Gilles Maheu. Depuis, la comédie musicale a été traduite en neuf langues et présentée plus de 5000 fois à travers le monde. Patrick Fiori, Garou et Daniel Lavoie y chantent Belle, une chanson en rotation forte dans les radios à l’époque.

On ne change pas – Céline Dion

En 1998, Céline Dion fait paraître son 19e album en carrière, S’il suffisait d’aimer. Céline fait à nouveau appel au créateur Jean-Jacques Goldman, avec qui elle avait collaboré pour D’eux, quelques années plus tôt. S’il suffisait d’aimer n’égalera pas le succès du disque précédent, mais On ne change pas sera tout de même le titre d’une compilation à paraître au milieu des années 2000, en plus de figurer sur la bande originale du film Mommy,de Xavier Dolan, bien des années plus tard.

Je t’oublierai, je t’oublierai – Isabelle Boulay

L’album États d’amour paraît en 1998 et vaut beaucoup de succès à Isabelle Boulay, tant au Québec qu’en France. On trouve sur ce deuxième album de la chanteuse des succès comme La lune, Le saule, Tombée de toi et Je t’oublierai, je t’oublierai. Ce dernier titre très populaire est signé par le tandem de l’heure, Luc Plamondon et Richard Cocciante.

La tribu de Dana – Manau

Unique alliage hip-hop et celtique, La tribu de Dana est un des tubes de l’été 1998 (seule Belle l’a dépassée au chapitre des ventes en France). La chanson du groupe parisien Manau se trouve au cœur d’un litige en raison de l’échantillonnage de la harpe celte. Le compositeur du morceau de harpe ayant été mis devant le fait accompli, une entente à l’amiable a tout de même été conclue à temps, évitant ainsi au groupe une poursuite pour plagiat.

Mimi – Lili Fatale

En 1998, le groupe de rock indépendant originaire de Montréal Lili Fatale remporte le Félix de la révélation de l’année au Gala de l’ADISQ, tandis que Michel Pépin reçoit celui du meilleur réalisateur pour l’album Lili Fatale. L’album vaudra à la formation une tournée de la francophonie qui la verra s’arrêter sur le plateau de Michel Drucker, à la télévision française. De son premier album, on retient surtout Mimi.

Le meilleur des années 90

Qu'est-ce qui faisait chanter Alain Bashung, Les Colocs, Richard Desjardins, Marie Carmen et Niagara dans les années 1990? L'amour, toujours, la société, l'environnement (tranquillement) et, comme dit Jean Leloup, « l'ère des communications » (1990). Découvrez les chansons qui ont marqué cette décennie, dont certaines, indémodables, qu'on connaît tous par cœur.

Également dans cette webradio : Zébulon, Alain Souchon, Diane Tell, Axelle Red, Lynda Lemay, Stephan Eicher, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.