Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Louise Forestier, jumelle mélodique de François Dompierre

Par
Nathan LeLièvre

La ressemblance physique n’est peut-être pas frappante, mais Louise Forestier nous assure que le compositeur de Demain matin, Montréal m’attend est son jumeau… mélodique! Au micro de Geneviève Borne, cette semaine, à l’émission À travers les branches, la chanteuse se remémore le parcours qui l’a menée au premier rôle de cette comédie musicale québécoise.

François Dompierre a appelé Louise Forestier à l’époque où elle chantait au bar Le Patriote pour lui proposer le rôle de Louise Tétreault. Demain matin, Montréal m’attend raconte l’histoire de cette jeune femme qui débarque en ville avec ses idées de grandeur et ses rêves de vedettariat, au grand dam de sa grande sœur, Lola Lee, qui profite d’une certaine notoriété, mais qui craint de se faire éclipser par la nouvelle venue. Encore aujourd’hui, Louise Forestier se souvient d’une réplique marquante du spectacle, dont les paroles sont de nul autre que Michel Tremblay : « La gloire, ma p’tite fille, c’est une côte que tu montes à pied pis que tu descends en bécyk.  »

Louise Forestier reconnaît avoir été un genre de muse pour François Dompierre, avec qui elle a aussi collaboré pour le film IXE-13. « J’ai fait de toutes sortes de choses [...] Il y a eu des périodes assez intenses », se souvient-elle.

Certaines familles artistiques étant trop nombreuses, nous devons parfois faire des choix au montage. Ainsi, chaque semaine, vous trouverez des extraits inédits de l’émission sur la page d'À travers les branches, en plus des émissions en rattrapage.