Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Le 35e Festival Innu Nikamu : entre découvertes et valeurs sûres

Par
Mathieu Valiquette

Le festival de musique autochtone le plus important au Québec célèbre son 35e anniversaire cet été et poursuit sa mission rassembleuse de faire briller la culture innue, tout en invitant des artistes connus et moins connus de différents horizons.

Il faut dire que le festival, fondé en 1984, a le vent dans les voiles depuis que le film Innu Nikamu : chanter la résistance a remporté le prix Iris du meilleur documentaire au dernier Gala Québec Cinéma. Le documentaire, réalisé par Kevin Bacon Hervieux – aussi directeur artistique du festival –, retrace l’histoire de cet événement musical, qui a lieu chaque année à Maliotenam, près de Sept-Îles, sur la Côte-Nord du Québec.

Du sombre épisode des pensionnats autochtones – où se trouve le site actuel d’Innu Nikamu – jusqu’à la présence remarquée de Simple Plan comme tête d’affiche du festival en 2016, le documentaire raconte les hauts et les bas de cet événement sans alcool. On y explique comment, au fil du temps, il y a eu une volonté de rapprochement entre les différentes nations autochtones ainsi qu’avec les non-Autochtones. En ce sens, depuis 2013, les Vincent Vallières et Zachary Richards côtoient des artistes comme Bryan André et Shauit sur l’affiche du festival.

Cinq spectacles à surveiller cette année

Le festival, qui se déroulera cette année du 1er au 4 août, aura notamment comme tête d’affiche Yann Perreau et Pascale Picard. Voici cinq autres artistes que les festivaliers pourront voir sur les planches de Maliotenam dans les prochains jours.

Kashtin (le 2 août)

La place qu’occupe le duo tout en haut de l’affiche est pleinement méritée. Florent Vollant et Claude McKenzie se sont produits à maintes reprises au festival depuis ses débuts, autant ensemble qu’en solo. Le premier est d’ailleurs l’un des trois cofondateurs d’Innu Nikamu. On peut les voir ici lors de l’événement de 2014 :

Drezus (le 3 août)

Dans une entrevue avec notre collègue François Robert, Kevin Bacon Hervieux exprimait sa volonté de programmer des musiciens hors Québec au festival. « Je te dirais que l’on fait un effort supplémentaire pour attirer des artistes de l’ouest du Canada. Entre autres, j’ai Drezus, qui est un rappeur extrêmement connu dans l’ouest, mais peu ici. » Avec son hip-hop fougueux et ses textes engagés, la tête d’affiche du samedi soir risque de capter l’attention.

Diggin Roots (le 4 août)

Basé en Ontario, ce duo qui mélange le rock, le blues et le hip-hop a remporté le prix Juno du meilleur album autochtone en 2010 pour son opus We Are. Les membres de Digging Roots sont des porte-étendard des valeurs de la culture anichinabée.

Natasha Kanapé Fontaine (le 4 août)

Plusieurs la connaissent pour son rôle dans Unité 9, mais Natasha Kanapé Fontaine est d’abord une poétesse. À quel type de prestation peut-on s’attendre de cet artiste multidisciplinaire? Sans doute à un mélange de chansons et de slam-poésie qui touche droit au cœur.

Nikama Mamuitun (le 2 août)

Nikama Mamuitun est un collectif né d’une rencontre entre huit jeunes artistes autochtones et non autochtones à Petite-Vallée, en Gaspésie, en 2017. C’est le directeur du festival, Alain Côté, et Florent Vollant qui ont mis sur pied l’idée de résidence de création pour ces jeunes auteurs-compositeurs. Outre Florent Vollant, Marc Déry, Guillaume Arsenault et Réjean Bouchard ont agi comme mentors pour Ivan Boivin et les Innus Scott-Pien Picard, Matiu et Karen Pinette-Fontaine, Chloé Lacasse, Marcie, Joëlle Saint-Pierre et Cédrick St-Onge. Tout ce beau monde se mélangera sur scène, juste avant la prestation de Kashtin.

Le Festival Innu Nikamu, du 1er au 4 août 2019, à Maliotenam

Pour voir l’ensemble de la programmation.

Autochtones

Réveillez le chanteur et le danseur en vous. Pour les Autochtones, la musique fait partie de la vie quotidienne et doit être rassembleuse. Au fil des ans se sont ajoutées aux instruments de base (voix, tambours et flûtes) des sonorités plus actuelles.

Taima Project, Florent Vollant, Shauit, Kashtin, Wigwam, Lucy Amarualik, Gilles Sioui, Chloé Sainte-Marie, etc. 

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.