Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Vidéo : Tiken Jah Fakoly et Djely Tapa chantent Le monde est chaud

Par
Claudia Beaumont

Si les lignes mélodiques de n’goni sont enjouées, le propos, lui, est sérieux. Tiken Jah Fakoly, accompagné exceptionnellement ici de notre Révélation Radio-Canada en musique du monde, Djely Tapa, dénonce l’inaction des pouvoirs politiques face à la catastrophe climatique qui nous guette. Le monde est chaud n’a donc rien à voir avec un samedi soir bien arrosé, mais plutôt avec une planète qui étouffe.

Vidéo : Tiken Jah Fakoly — Le monde est chaud (avec la collaboration spéciale de Djely Tapa)

Tiken Jah Fakoly et Djely Tapa - Le monde est chaud

Quand le chanteur reggae ivoirien s’arrête à Montréal, il a l’habitude de passer par nos studios de radio. Or, cette fois, nous lui avons plutôt proposé une prestation au studio 12 de la Maison de Radio-Canada, le temps d’enregistrer deux chansons de son dernier album, Le monde est chaud 

Pour prendre la place du rappeur français Soprano, qui collabore à la version originale de la chanson-titre, nous avons pensé à Djely Tapa. D’ailleurs, ça ne pouvait pas mieux tomber, car les deux artistes sont des amis de longue date et n’ont jamais eu la chance de chanter officiellement ensemble. 

Djely Tapa tenait toutefois à ajouter sa touche personnelle à la chanson, soit ce segment chanté en bambara, l’une des langues parlées au Mali et en Afrique de l’Ouest. La proposition a été très bien accueillie par Tiken Jah Fakoly et son équipe. « Ç’a été sa partie préférée de mon interprétation », nous dit la chanteuse.

Cette rencontre entre la griotte et le musicien reggae témoigne de la force des liens naturels qui les unissent, notamment cette puissance douce avec laquelle ils abordent le thème de la chanson. Cela a pour effet de capter fermement notre attention, et de nous permettre d’écouter avec ouverture et respect.

Vous aimerez également :