Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Le Festival Offenbach de Place à l'opéra présente La vie parisienne

Par
Frédéric Cardin

Place au Festival Offenbach de Place à l'opéra (ou Place à l'opérette?)! En effet, en cette année du bicentenaire de la naissance de Jacques Offenbach, et pour toute la saison d'été, soit du 22 juin au 25 août, Sylvia L'Écuyer vous convie à une véritable fête musicale placée sous le signe des partitions ensoleillées du compositeur français, surnommé le "Mozart français" à son époque. Au programme, quelques valeurs sûres, telles La Belle Hélène, La vie parisienne, Les Contes d'Hoffmann et Orphée aux Enfers, mais aussi de nombreuses perles à découvrir absolument, comme Fantasio, Les Bavards ou Mesdames de la Halle. Bon été tout en irrésistible légèreté!

* Consultez l'horaire estival plus bas sur la page

Cette semaine, La vie parisienne avec, entre autres, Régine Crespin et Mady Mesplé.

À écouter le samedi 13 juillet à midi et le dimanche 14 à 19 h sur ICI Musique classique

Le Festival Offenbach de <em>Place à l'opéra</em> présente <em>La vie parisienne</em>
Le Festival Offenbach de Place à l'opéra présente La vie parisienne

Animation : Sylvia L'Écuyer

Diffusion, 13 et 14 juillet 2019 sur ICI Musique classique

Audio

Dès 1865, les deux directeurs du Palais-Royal, Dormeuil fils et Plunkett, entrent en relation avec Offenbach pour lui proposer de créer une œuvre de circonstance en vue de l'Exposition universelle de 1867. Après ses triomphes aux Bouffes-Parisiens et aux Variétés, le musicien voit s'ouvrir à son répertoire une salle où il avait fait des débuts très modestes en 1839, lorsqu'il avait écrit deux morceaux pour la pièce Pascal et Chambord d'Anicet-Bourgeois et Brisebarre. Temple du vaudeville et plus particulièrement de Labiche, le Palais-Royal comprend une troupe de comédiens aux moyens vocaux limités. Offenbach s'en accommode fort bien, mais impose sa maîtresse Zulma Bouffar dans le rôle, de loin le plus virtuose, de Gabrielle. Meilhac et Halévy choisissent comme titre le nom d'un magazine fondé en 1863 et qui se consacre essentiellement aux « mœurs élégantes », aux « choses du jour » et à la vie théâtrale. Leur intrigue reprend des personnages qu'ils ont déjà mis en scène dans leurs pièces La Clé de Métella (Vaudeville, 1862) et Le Photographe (Palais-Royal,1864). Commencées en août 1866, les répétitions sont difficiles ; elles se déroulent dans un climat d'inquiétude qui s'apparente de plus en plus à la panique à mesure que la première approche. Confiant en sa bonne étoile, Offenbach demeure serein, car il sait que sa partition recèle des « choses adorables », comme il le confie à Hortense Schneider. En dépit d'un certain nombre d'articles discordants, le succès s'avère extraordinaire : l'œuvre tient l'affiche jusqu'en juillet 1867, atteignant 265 représentations. À ce moment, elle a depuis longtemps été amputée de son quatrième acte initial, le moins riche. La version définitive, retenue ci-après, date de la reprise aux Variétés en 1873.

Extrait de : Offenbach, mode d’emploi, par Louis Bilodeau, à paraître aux éditions de L’Avant-Scène Opéra », (www.asopera.fr) L'ouvrage sera disponible au Canada à compter du 10 octobre prochain

SUIVEZ EN DIRECT LE LIVRET DE LA VIE PARISIENNE D'OFFENBACH (EN FRANÇAIS)

Distribution :

Michel Trempont, basse (Bobinet, un dandy parisien)

Michel Sénéchal, ténor (Raoul de Gardefeu)

Régine Crespin, soprano (Métella)

Mady Mesplé, soprano (Gabrielle)

Luis Masson, basse (Le Baron de Gondremarck)

Christiane Chateau, soprano (la Baronne de Gondremarck)

Jean-Christophe Benoît baryton (le Brésilien / Frick / Prosper)

Michel Jarry, rôle parlé (Urbain et un majordome)

Henry Amiel, ténor (Gontran, ami de Métella)

Éliane Lublin (Pauline, une femme de chambre)

André Batisse, ténor (Alphonse, valet de Gardefeu/un employé des chemins de fer/un guide)

Danièle Castaing, Françoise Gayral et Marie Thérèse Téchenne, sopranos (les nièces du concierge)

Les choeurs et l'orchestre du Capitole de Toulouse sous la direction de Michel Plasson

Consultez la programmation du Festival Offenbach :

22 juin : LA BELLE HÉLÈNE

Jessye Norman, John Aller, Charles Burles, Gabriel Bacquier, Jean-Philippe Lafont, Colette Alliot-Lugaz, Jacques Loreau, Roger Trentin, Gérard Desroches, Nicole Carreras, Adam Levallier
Le chœur et l’orchestre du Capitole de Toulouse sous la direction de Michel Plasson

29 juin : L’ÎLE DE TULIPATAN
Yerry Mertz, Thierry Migliorini, Claudine Granger, Marcelle Rieu, Stéfano Memma,

suivi de POMME D’API
Claudine Granger, Jacques Ducros, André Payol,
Les solistes de Liège sous la direction d’Emmanuel Koch

6 juillet : LA GRANDE DUCHESSE DE GEROLSTEIN

Felicity Lott, Sandrine Piau, Yann Beuron, Franck Leguérinel, Eric Huchet, François Leroux, Boris Grappe, Alain Gabriel, Maryline Fallot, Blandine Staskiewicz, Jennifer Tani, Aurélia Legay, Christophe Grapperon
Le chœur et l’orchestre des Musiciens du Louvre sous la direction de Marc Minkowski

13 juillet : LA VIE PARISIENNE

Michel Trempont, basse (Bobinet, un dandy parisien), Michel Sénéchal, ténor (Raoul de Gardefeu), Régine Crespin, soprano (Métella), Mady Mesplé, soprano (Gabrielle) Luis Masson, basse (Le Baron de Gondremarck), Christiane Chateau, soprano (la Baronne de Gondremarck), Jean-Christophe Benoît baryton (le Brésilien / Frick / Prosper), Michel Jarry, rôle parlé (Urbain et un majordome), Henry Amiel, ténor (Gontran, ami de Métella), Éliane Lublin (Pauline, une femme de chambre), André Batisse, ténor (Alphonse, valet de Gardefeu/un employé des chemins de fer/un guide); Danièle Castaing, Françoise Gayral et Marie Thérèse Téchenne, sopranos (les nièces du concierge); Les choeurs et l'orchestre du Capitole de Toulouse sous la direction de Michel Plasson

20 juillet : BA-TA-CLAN
Huguette Boulangeot, Raymond Amade, Rémy Corazza, René Terrasson
L’orchestre Jean-François Paillard et la Chorale Philippe Caillard sous la direction de Marcel Couraud

suivi de LES BAVARDS

Huguette Boulangeot, Lina Dachary, Aimé Doniat, René Terrasson, Jean-Christophe Benoît, Joseph Peyron, Jacques Pruvost, René Lenoty, Robert Destain, Pierre Saugey
Le chœur et l’orchestre lyrique de l’O.R.T.F. sous la direction de Marcel Couraud

27 juillet : ORPHÉE AUX ENFERS
Natalie Dessay, Laurent Naouri, Jean-Paul Fouchécourt, Yann Beuron, Ewa Podles, Patricia Petibon, Jennifer Smith, Véronique Gens, Lydie Pruvot, Steven Cole, Etienne Lescroart, Virginie Pochon
Le chœur et l’orchestre de l’Opéra National de Lyon et l’orchestre de Chambre de Grenoble sous la direction de Marc Minkowski

3 août : FANTASIO
Sarah Connolly, Brenda Rae, Brindley Sherratt, Russell Braun, Robert Murray, Neal Davies, Victoria Simmonds, Aled Hall, Gavan Ring, Michael Burke, Robert Anthony Gardiner, Sir Mark Elder, Nicholas Jenkins
Le chœur Opera rara et l’orchestre The Age of Enlightenment sous la direction de Sir Mark Elder

10 août : MESDAMES DE LA HALLE
Michel Hamel, Michel Trempont, Jean-Philippe Lafont, Charles Burles, Mady Mesplé, Léonard Pezzino, Jean-Marie Frémeau, Marcel Quillévéré, Monique Pouradier-Duteil, Olympe Dumaine
L’Ensemble chorale Jean Laforge et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Manuel Rosenthal

suivi de MONSIEUR CHOUFLEURI
Jean-Philippe Lafont, Mady Mesplé, Charles Burles, Michel Trempont, Michel Hamel, Emmy Greger
L’Ensemble chorale Jean Laforge et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Manuel Rosenthal

17 août : LA PÉRICHOLE
Teresa Berganza, José Carreras, Gabriel Bacquier, Michel Sénéchal, Michel Trempont, Pierrette Delange, Michèle Command, Sonia Nigoghossian, Hugues Brambilla, Henry Amiel, André Batisse
Le chœur et l’orchestre du Capitole de Toulouse sous la direction de Michel Plasson

24 août : LA FILLE DU TAMBOUR-MAJOR
Christiane Harbell, Étienne Arnaud, Louis Musy, Monique de Pondeau, André Mallabrera, Germaine Light, Pierjac, Marcelle Ranson, Jean Chardin
Le chœur et l’orchestre symphonique de Paris sous la direction de Richard Blareau

31 août : LES CONTES D’HOFFMANN
distribution à confirmer

Restez à l'affût!

Consultez le blogue de Sylvia L'Écuyer et abonnez-vous à notre infolettre classique!