Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Audio et vidéo : entrevue LGBTQ+ avec Safia Nolin, musicienne, résiliente, fière et sensible

Par
Nathan LeLièvre

Sa réputation n’est plus à faire. Safia Nolin n’est pas du genre à baisser les bras. Elle est très consciente qu’elle n’entre pas dans un quelconque moule, et elle ne s’en formalise guère. Il n’en demeure pas moins qu’aussitôt connue du grand public, il y a quelques années à peine, cette autrice-compositrice-interprète primée a été la cible de messages haineux et homophobes, alors qu’elle en était encore à se définir en tant que personne. En ce mois de la fierté, elle n’a pas hésité une seconde à s’asseoir avec nous pour nous parler du chemin parcouru et de ce que représente pour elle être une artiste ouvertement lesbienne aujourd'hui.

Attention, vous allez probablement vouloir monter le son un peu; l'entrevue a été captée dans un sympathique café plein d'ambiance et non dans nos studios.

Entrevue avec Safia Nolin
Entrevue avec Safia Nolin

Entretien accordé dans le cadre du mois de la Fierté LGBTQ+

Audio

Safia Nolin n'a pas peur de s’affirmer. Elle le fait entre autres ici, dans son nouveau vidéoclip, Claire, où il est très évidemment question d’une rupture amoureuse entre deux femmes.

Si elle a été plus énigmatique dans les textes de son premier album, dans l’optique de permettre à un plus large public de s’y reconnaître, les titres de son deuxième album, comme Lesbian Break-Up Song, étaient plus francs. Cette nouveauté, écrite avec la complicité de Philémon Cimon, s’inscrit dans la même veine.

À travers les moqueries, les quolibets et les insultes, Safia Nolin se montre forte, mais posée. Elle reconnaît que le tout a été infiniment difficile à recevoir, elle qui a dû gérer une ascension dans la sphère publique en même temps que toute la réflexion très personnelle et déchirante qui accompagne une sortie du placard.

Juste être différent dans la société, surtout racisé ou LGBTQ+, tu as un million de dossiers de plus à gérer. C’est une énorme pression et beaucoup de calculs.

Safia Nolin

Heureusement, elle a su s’accrocher à une déferlante d’amour « encore plus intense » que la vague de haine. Elle nous raconte qu’au moment où les insultes pleuvaient, sa boîte de réception était inondée de gentillesse et d’appui. Ça lui a aussi valu un moment dont elle dit qu’elle se souviendra toute sa vie où une parfaite inconnue lui a exprimé son soutien inopinément en pleine rue. Cet amour, c’est ce qui lui permet sans doute de persévérer dans une lutte pour l’égalité qu’elle juge essentielle : « J’ai besoin de m’embarquer là-dedans! »

Puis, enfin, elle insiste sur l’importance de la musique dans sa vie d’artiste LGBTQ+ : « La vie m’a envoyé ça, puis ça m’a aidée à survivre. [...] Tous mes amis, je les ai rencontrés comme ça; [c’est] ma famille choisie. »