Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

La riche carrière lyrique du chef Zubin Mehta

Par Pierre-Olivier Alarie

L’émission La dolce vita s’intéresse cette semaine à la riche carrière lyrique du chef Zubin Mehta.

Zubin Mehta accompagne quelques grandes voix
Zubin Mehta accompagne quelques grandes voix

La dolce vita du 6 mai 2019

Audio


On l’oublie parfois, mais Zubin Mehta est, avec Wilfrid Pelletier, l’un des deux chefs émérites de l’Orchestre symphonique de Montréal.

Formé à Vienne, M. Mehta remporte en 1958 le Concours international de direction d’orchestre de Liverpool. Il devient, deux ans plus tard, le quatrième directeur musical de l’OSM, poste qu’il occupe jusqu’en 1967. Il sera par la suite directeur de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles et de l’Orchestre philharmonique de New York.

C’est toutefois avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël que Zubin Mehta connaîtra sa plus longue et plus fructueuse collaboration en carrière. Nommé conseiller musical de l’orchestre en 1968, il en devient, en 1981, le directeur musical « à vie ».

C’est à Montréal que Zubin Mehta a, pour la toute première fois, dirigé un opéra : Tosca, en 1963, avec les voix d’Ella Lee, de Richard Verreau et de George London. Passionné d’art lyrique, Zubin Mehta s’est produit dans les plus grandes maisons du monde et a gravé de nombreux opéras avec des distributions prestigieuses. Il a été directeur artistique du Mai Musical Florentin et de l’Opéra d’État de Bavière. Il a fréquemment dirigé des opéras en version concert, notamment avec le Philharmonique d’Israël.