Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Hubert Lenoir, Gentiane, Nomad’Stones et Nicolas Ellis : l’heure des bilans

Par
Nathan LeLièvre

Comme le temps file! Il y a déjà bientôt un an, nous présentions au grand public les Révélations Radio-Canada 2018-2019 : Hubert Lenoir (chanson/pop), Gentiane (jazz), Les Nomad’Stones (musique du monde) et Nicolas Ellis (musique classique). En attendant de vous dévoiler nos nouvelles étoiles montantes, nous avons demandé à notre cuvée actuelle de dresser un bilan de la dernière année, et de nous résumer ce que leur nomination au programme des Révélations leur a apporté.

Des calendriers bien remplis

Nos Révélations ont eu l’occasion de briller à plusieurs reprises au cours de la dernière année, que l’on pense au spectacle-surprise d’Hubert Lenoir au Quai des Brumes ou encore à sa participation au Festif de Baie-Saint-Paul. Nicolas Ellis, quant à lui, est particulièrement fier de la production de The Turn of the Screw, de Benjamin Britten, présentée en février en collaboration avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal (primeur : ICI Musique vous l’offrira pour écoute en ligne dès le 16 mai!). Gentiane, pour sa part, est fière du processus d’enregistrement de son nouvel opus, Wonderland, qui paraîtra le 6 mai « qui [l’a] fait grandir comme musicienne », explique-t-elle. Les Nomad’Stones, eux, retiendront longtemps leur participation à l’émission 100 % Révélations : « Ce tournage nous a permis de découvrir les artistes d’ici et d’aujourd’hui, de faire des rencontres inspirantes et de mieux comprendre la scène québécoise actuelle. »

Une année d’apprentissages

Qui dit expériences dit nécessairement apprentissages. « On n’a jamais fini d’apprendre », en convient la Révélation jazz Gentiane. De qui apprend-on? « De mes collègues musiciens et des différents collaborateurs artistiques qui ont gravité autour de moi dans la dernière année. [Leur] passion et [leur] intégrité nous nourrissent mutuellement [...], et cela nous permet chaque fois de découvrir de nouveaux horizons et d’élargir notre vision créative », explique Nicolas Ellis. Les Nomad’Stones en retiennent une leçon, soit celle de revenir à l’essentiel : « Faire de la musique, c’est avant tout prendre du plaisir, quels que soient la forme ou le contexte. Quand le rythme accélère, il faut constamment revenir à ce principe de base. » Quant à Hubert Lenoir, on peut s’imaginer qu’il a dû apprendre à composer avec les réactions multiples qu’a pu susciter son comportement parfois provocateur.

Tournés vers l’avenir

Maintenant que le « règne » de nos Révélations 2018-2019 achève, qu’est-ce qui les attend? S’il faut se fier à une récente entrevue accordée à Yann Barthès sur le plateau de Quotidien au réseau TF1, Hubert, lui, rêve de rencontrer Céline Dion. Quant à Gentiane, elle ne compte pas chômer : fraîchement arrivée d’une tournée en Chine, elle est impatiente de nous présenter son nouvel album ce printemps, en plus de partir en tournée canadienne cet automne, tout en planchant sur un nouvel enregistrement.

Si les Nomad’Stones vont désormais se concentrer sur leurs projets, notamment l'extrait Le vent de la liberté, à paraître dans les prochaines semaines, une participation au Festival jazz et blues de Saguenay et au Festival de la chanson de Tadoussac, ils le font avec reconnaissance, devant ce que leur aura apporté leur année en tant que Révélations : « Les opportunités se créent. Être nommé Révélation, c’est le départ d’une route. Après ça, c’est à vous de tracer le chemin pour aller le plus loin possible. »

Pour Nicolas Ellis, tout ne fait que commencer : « J’espère pouvoir continuer de bâtir sur le travail accompli dans la dernière année. » À ses successeurs, il prodigue un conseil : « Soyez créatifs et audacieux dans les projets que vous désirez mettre de l’avant. [...] Cette plateforme permet de se positionner et de s’affirmer en tant qu’artiste dans notre milieu. »