Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Journée des disquaires : 3 raretés sorties de la musicothèque de Radio-Canada

Par
François Marchesseault

Nous profitons de la Journée des disquaires indépendants pour relancer notre rubrique des « Remarquables sillonnés ». Des vinyles rares, sortis de l’imposante musicothèque de Radio-Canada, et numérisés pour le plus grand bonheur des amateurs de musique. Nous vous en offrons cette semaine trois à écouter tout à fait gratuitement.

Pochette du disque vinyle Bug Alley Band / Diane Tell (1978).

The Bug Alley Band / Diane Tell
« Cet opus, produit par Radio Canada International en janvier 1978, regroupe six chansons du Bug Alley Band (dont Karen Young était la voix féminine) et cinq de Diane Tell.

Ces magnifiques enregistrements nous ramènent aux débuts de la carrière de ces deux grandes musiciennes et nous permettent de comprendre pourquoi elles durent depuis si longtemps. »


La pochette du disque vinyle Lyse Poirier chante Michel Legrand (1967).

Lyse Poirier chante Michel Legrand
« Le répertoire de Legrand interprété par Lyse Poirier (une de nos collègues de Radio-Canada, désormais à la retraite) est constitué de chansons inédites. Il n’en demeure pas moins qu’on a affaire à du beau et du majestueux Legrand. Fidèle à ses habitudes, le grand mélodiste navigue habilement entre le jazz et la chanson, se tenant aussi souvent à cheval entre les deux. »


Pochette de l'album 8 mars... si on est ensemble.

8 mars… si on est ensemble
« Sur le plan des sonorités, on assiste à un voyage dans le temps des plus agréables. Le tout est organique : guitares, flûte, piano et tam-tams. Une orchestration quelque peu post-hippie qui rappelle la musique d’Harmonium, de Beau Dommage, du Ville Émard Blues Band, de Nouvelle Frontière, des Séguin. [...] Les voix, tantôt chantées, tantôt parlées, relatent la réalité et les revendications des travailleurs et particulièrement des travailleuses de l’époque. »


La Journée des disquaires indépendants, aujourd’hui une célébration d’envergure internationale, a vu le jour en 2008, alors que le groupe Metallica avait passé la journée à rencontrer ses fans dans un magasin de la chaîne indépendante Rasputin Music à San Francisco, en Californie. Avec la popularité toujours croissante du disque vinyle, la Journée des disquaires est devenue, partout dans le monde, un incontournable pour tous les mélomanes qui cherchent encore la rencontre humaine à travers l’achat de leur musique.