Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Musique pour chats : est-ce que Minou l’apprécie réellement?

Par Émilie Pelletier Grenier

La croyance populaire veut que les animaux de compagnie aient tendance à reproduire des comportements de leur propriétaire. C’est du moins ce qu’on aime se dire. En matière de musique toutefois, il semble que les goûts des chats soient difficilement définissables. La professeure adjointe à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal et vétérinaire spécialiste en comportement animal, Marion Desmarchelier, nous aide à mettre le tout au clair.

En effectuant une recherche rapide, on constate que plusieurs listes de lecture thématiques du genre « musique pour chats » existent sur YouTube et différentes plateformes d’écoute en continu. Marion Desmarchelier nous recommande cependant de ne pas sauter trop rapidement aux conclusions.

Marion Desmarchelier et son chat

« La musique […] diminue le stress chez l’humain, alors on présume que ça va faire la même chose pour les animaux », soutient la chercheuse. Elle confirme que l’effet bénéfique de la musique a été démontré chez certaines espèces, notamment les animaux de laboratoire et les vaches, mais pas chez les chats. « Il y a sûrement la même chose qui existe chez le chat, mais là, on commence juste à découvrir », dit-elle.

Certains compositeurs se targuent d’offrir des sons faits sur mesure pour ces petits félins. C’est le cas notamment de David Teie, violoncelliste pour le National Symphony Orchestra de Washington. Le soliste a travaillé avec une équipe de chercheurs afin de mettre au point Music for Cats, destinée aux petites oreilles pointues.

Quelques biais scientifiques possibles

Si la vétérinaire salue la démarche du compositeur, elle rappelle que la science ne s’est pas encore suffisamment penchée sur la question pour qu’il y ait une littérature substantielle.

La spécialiste relève qu’il est aussi possible que les chats soient apaisés par personne interposée lorsqu’ils sont soumis à tel ou tel type de musique. Autrement dit, l’animal pourrait être apaisé en présence d’un humain – ici, le manipulateur ou le chercheur – qui est lui-même apaisé par la musique. « Oui, il y a beaucoup d’anthropomorphisme, mais ça ne veut pas dire que ça ne [fonctionne] pas », reconnaît-elle.

« Des chercheurs de L'Université de Guelph, en Ontario, ont permis aux chevaux d’une écurie de mettre la musique en marche et de l'éteindre avec leur museau. Ils ont ainsi pu remarquer que chaque cheval avait ses préférences et que certains mettaient toujours la musique et d’autres moins souvent. Fait intéressant, l'un des chevaux prenait systématiquement la peine d’éteindre la musique avant de sortir! »

- Marion Desmarchelier

La professeure observe également que pour avoir une idée plus claire de ce qui induit une réaction comportementale, les oreilles félines devraient être soumises à davantage de styles musicaux. Il faudrait aussi conduire des expériences où la bête est appelée à exprimer elle-même sa préférence.

Il est aussi possible d’entraîner une réaction chez le chat par conditionnement classique (réflexe de Pavlov).

« Si vous jouez de la musique classique avant de les nourrir, ils vont [l’]associer à quelque chose de positif. »

- Marion Desmarchelier

Plus d’une raison d’aimer la musique

Les propriétaires qui laissent jouer de la musique pour leur animal avant de quitter leur résidence ont-ils raison de le faire? Mme Desmarchelier précise que s’il est presque impossible de dire si l’animal l’apprécie au sens humain du terme, il n’est pas exclu que cela provoque une réaction chez lui.

Mais tout comme pour l’humain, ces réactions – qu’on associera peut-être à tort à quelque chose de positif – sont générées par « une multitude de facteurs », selon la professeure.

Assurément, les chats ne voient ni n’entendent les mêmes choses que nous. Ils peuvent, par exemple, entendre les ultrasons inintelligibles pour l’oreille humaine. C’est peut-être donc nous qui ratons toute une symphonie d’ultrasons. Mais pour en avoir le cœur net, il faudra que les scientifiques continuent de faire écouter de la bonne musique à nos amis les ronronneurs.

Printemps

Chansons franco-canadiennes et françaises qui célèbrent le retour du printemps et ses promesses de bonheur! Cette nostalgie heureuse, on la retrouve autant dans l'âge d'or de la chanson, que dans la pop actuelle, sans oublier la vivifiante période yéyé.

Charles Aznavour, Léo Ferré, Brigitte Bardot, Juliette Gréco, Georges Moustaki, Félix Leclerc, Andrea Lindsay, Louis-Jean Cormier, Dalida, Daniel Bélanger, Cœur de Pirate, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

Doux matins

Accompagnez votre réveil de cette sélection de chansons douces et apaisantes. C'est la webradio idéale pour installer une ambiance calme et sereine avant et pendant le premier café. Ces chansons acoustiques, d'ici et d'ailleurs, vous enveloppent de leurs sonorités caressantes, de leurs instruments veloutés et de leurs voix chaleureuses.

Saratoga, Beyries, Emilie-Claire Barlow, Félix Dyotte, Christian Kit Goguen, Flavie, Les Soeurs Boulay, Emilie Kahn, Leif Wollebekk, Sufjan Stevens, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.