Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Entrevue opéra : Les multiples visages de la mezzo Julie Boulianne

Par
Sylvia L'Écuyer

Elle a joué les femmes fatales et les mauvais élèves, elle a été Cendrillon et Robin-Luron, elle a à son répertoire toute une liste de rôles travestis : Annio, Cherubino et Valentin entre autres. Mais ces jours-ci à l’Opéra du Rhin, Julie Boulianne est une déesse de l’Olympe. Pour le rôle de Junon dans l’opéra de Giovanni Legrenzi, La Divizione del Mondo, Junon est une chipie qui met son mari à la porte et la costumière lui a donné le ‘look’ d’une vedette de la série Dynasty. Comme on l’imagine, Julie se délecte du plaisir de jouer un rôle de composition bien éloigné de sa nature!

Elle explore aussi dans cet opéra, qui date de 1675 et qui vient d’être ressuscité, un répertoire qu’elle a rarement chanté. Après nous avoir séduits dans le répertoire du 18e siècle – son album Alma Opressa a remporté tous les suffrages, elle aborde la musique baroque et les critiques sont convaincus!

Avec son charme et sa spontanéité habituels, elle nous parle de sa première collaboration avec Christophe Rousset et ses Talens Lyriques… et se réjouit de ses débuts au Festival de Glyndebourne en mai prochain

La mezzo-soprano Julie Boulianne
La mezzo-soprano Julie Boulianne

participe à la redécouverte de l’opéra La divisione del mondo

Audio

Vous pouvez consulter tous nos billets sur la page de Sylvia L'Écuyer