Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Notes de voyage : New York, pour les gourmets

Par
Stéphan Bureau

Je m’étais promis de vous concocter un périple dans deux villes gourmandes, au moins, durant l’année. Aujourd’hui, partons explorer celle qu’on associe naturellement à l’excellence gastronomique : New York.

Vous trouverez dans ce billet toutes mes références ainsi que l’émission en rattrapage, que voici :

Notes de voyage, spécial New York gourmand
Notes de voyage, spécial New York gourmand

Diffusion : 23 décembre 2018

Audio

Pour retrouver les titres des œuvres entendues à l'émission, consultez la page Musiques diffusées.

D’entrée de jeu, rappelons qu’on vient à New York davantage pour apprécier la finesse des plus grandes cuisines du monde que pour déguster une cuisine locale. Cependant, de plus en plus, on peut y découvrir une nouvelle gastronomie typiquement américaine.

Les amateurs de pizza seront ravis à New York.

Vous devez goûter au moins une fois dans votre vie à ces spécialités : la pizza new-yorkaise, le gâteau au fromage, la chaudrée de palourdes de Manhattan, les délices du déli et le « cronut », cet improbable amalgame entre un croissant et un beigne.

Soirée Broadway
Souper avant ou après le spectacle? C’est l’une des grandes questions qu’on se pose à New York. Sachez qu’il y a toujours eu plus d’options de « pre-theater ». La plupart des cuisines ferment entre 22 h 30 et 23 h, malgré la réputation noctambule de la ville. Voici trois suggestions :

- Sardi’s. Avant ou après une représentation, c’est un classique qui mérite au moins un arrêt dans votre vie.

- Virgil’s, une de mes adresses préférées. On y fait probablement le meilleur BBQ de la région. Attention, il faut être en appétit.

- Orso, mon autre favori. Plus sage, mais aussi délicieux, c’est vraiment ma recommandation pour finir la soirée. La cuisine italienne traditionnelle a un petit quelque chose de rassurant qui va parfaitement avec l’espace en sous-sol du restaurant. On a toujours le sentiment d’être dans une bulle, loin de l’agitation de Broadway.

Broadway rassemble la quarantaine de grands théâtres situés dans le quartier Midtown à Manhattan

La gastronomie française
Elle a toujours été bien représentée dans la grosse pomme, et ses chefs, considérés comme des ambassadeurs respectés. Quelle table choisir? Ça dépend de vos goûts. Je vous offre mes observations.

- L’incontournable Bernardin, souvent classé dans les 50 meilleurs établissements au monde. C’est formidablement bon, mais un peu trop de chichi pour moi.

- Pour une expérience gastronomique abordable, allez casser la croûte un dimanche midi au restaurant Jean-Georges, du chef français Jean Georges Vongerichten, situé dans la Trump Tower en face de Central Park. C’est une agréable façon de savourer quelques-uns des plats réputés de la maison… sans mettre en danger sa retraite.

Écoutez en direct l'émission Notes de voyage tous les dimanches de 10 h à 12 h sur les ondes d'ICI Musique, ou en rattrapage juste ici.

- La grande table Daniel, de l’autre géant Daniel Boulud, est évidemment exquise, mais on peut se faire plaisir pour moins cher au DB bistro moderne et au Boulud Sud. L’épicerie est aussi vraiment bien quand on veut simplement un bon sandwich avec un café, ou plus tard en journée, des huîtres avec son apéro.

- Keith McNally est célèbre pour l’ambiance qu’il crée dans ses restaurants. Le décor et la foule sont autant d’ingrédients essentiels au succès que ce qui se trouve dans l’assiette chez Balthazar. Je suis plus attaché à sa première institution, le Café Odéon, un hybride entre le diner américain et le bistro français.

Le restaurant Balthazar fait partie des adresses classiques de New York.

Quelques restaurants en rafale
- Shun Lee, dans le Upper West Side. Un de mes restos chinois préférés.

- Indochine, une création de M. McNally dont nous parlions tout à l’heure. La cuisine se situe dans un registre vietnamien pluriel. Les poitrines de canard laqué et le poulet épicé sont mes favoris.

- Gottino Enoteca e Salumeria, dans le West Village. C’est une version italienne du bar à tapas. Les crostinis sont phénoménaux, particulièrement ceux au pesto de noix de Grenoble. Les plateaux de fromages et de charcuteries m’ont fait penser à ce que j’avais mangé de meilleur en Italie.

- La brasserie japonaise En. Mon japonais favori à New York. Les goûts sont ceux des poissons frais, des algues ou des légumes qui sont servis sans artifice.

- M. Wells, dans Long Island. Le restaurant du sympathique et très talentueux ami saguenéen Hugues Dufour. Le steak house n’est qu’un masque. J’ai surtout mangé des plats de légumes délirants lors de ma dernière visite. Sa pâtissière fait aussi des miracles; son sorbet au persil est simplement céleste! C’est facile d’accès : le métro est à 500 mètres.

Pour ceux qui ont la dent sucrée
- Il faut impérativement essayer le « cronut », création du Français Dominique Ansel, qui a croisé le croissant et le donut américain. Le résultat est succulent… et les stocks sont généralement épuisés quelques minutes après l’ouverture des portes de sa célèbre pâtisserie.

Le "cronut" est appelé parfois croissant-beignet. Il frit dans l'huile tandis que sa texture est feuilletée comme un croissant.

- Passez par Minamoto Kitchoan, une des plus délicieuses pâtisseries japonaises de la ville. C’est exquis, et l'on hésite avant de croquer dans ces petits gâteaux parfaits.

- Enfin, pour l’amateur de pouding au riz en vous, Rice to Riches décline le fameux dessert en une vingtaine de saveurs toutes plus décadentes les unes que les autres. Inutile de penser combiner ça avec un repas, c’est un repas.

Les épiceries
Si vous logez dans un appartement, il faut profiter de l’occasion pour visiter quelques épiceries, qui sont comme des musées, et apprêter vos trouvailles à la maison.

- Zabar’s dans le Upper West Side. Une adresse formidable, ne serait-ce que pour aller voir la faune locale un samedi matin.

- Eataly. La caverne d’Ali Baba pour les amateurs de cuisine italienne.

- Le Union Square Greenmarket. Actif tous les lundis, mercredis, vendredis et samedis autour de Union Square. Facile d’accès, c’est très central, et le métro vous laisse au pied du marché.

Il ne me reste qu’à vous souhaiter bon appétit!

Sydney, l'Argentine, la Syrie... Pour retrouver toutes les Notes de voyage, consultez la page de l'émission.

Abonnez-vous à l'infolettre classique d'ICI Musique en cliquant ici.

L'âge d'or de Broadway

Plongez-vous dans le son à la fois velouté et rutilant du New York d'antan avec la musique de l'âge d'or de Broadway. Redécouvrez le bonheur des grands airs emblématiques des comédies musicales du Great White Way, à la croisée entre l'art lyrique, la musique populaire et la vérité du théâtre.

Ici, les Ethel Merman, Bette Midler et Barbra Streisand se mêlent aux Julie Andrews et Gertrude Lawrence, sur des musiques notamment de Leonard Bernstein, de Stephen Sondheim, de Richard Rogers, de Cole Porter, d'Irving Berlin et de George Gershwin.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.