Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Six jeunes musiciens classiques d’ici qu’il faut connaître

Par
Nathan LeLièvre

Le Concours OSM Manuvie (13 - 17 nov.) approche à grands pas. Chaque année, l’événement nous rappelle à quel point la jeunesse de chez nous déborde de talent. ICI Musique en profite donc pour mettre la table et braquer les projecteurs sur quelques jeunes artistes montants de la scène classique dont le talent ne passe pas inaperçu et charme déjà les masses.

Benjamin Seah, violon (14 ans)

Benjamin joue du violon depuis l’âge de 4 ans. C’est l’émission Virtuose à Radio-Canada qui l’a fait connaître du grand public. Le jeune violoniste, qui habite Montréal, est friand de musique de chambre et d’opéra, particulièrement de la période romantique. De plus, il compose, tout en cumulant les bourses et les prix.

Benjamin Seah - La vida breve

Benjamin Morency, flûte traversière (23 ans)

C’est le lauréat 2017 du Concours OSM Manuvie. Ce jeune flûtiste de Saint-Esprit diplômé du Conservatoire de musique de Montréal et de la Yale School of Music sillonne déjà l’Amérique du Nord. On a pu le voir notamment à Carnegie Hall et avec l’Orchestre symphonique de Redlands en Californie. Reconnu pour son son chaleureux et sa sensibilité, il a remporté les honneurs au Concours de Lanaudière et a gagné le prix Doriot Anthony Dwyer à Boston.

Nicolas Ellis, chef d'orchestre (27 ans)

En plus d’avoir été sacré Révélation Radio-Canada 2018-2019 en musique classique, Nicolas Ellis, est en quelque sorte le protégé de Yannick Nezet-Séguin, qui a fait de lui son collaborateur à l’Orchestre métropolitain de Montréal. Il a grandi à Chicoutimi dans une famille de musiciens (ses deux parents sont du Quatuor Saguenay) et il a été pianiste avant de faire sa maîtrise en direction à McGill puis de travailler avec les grands un peu partout dans le monde. Enfant, il rêvait d’être joueur de soccer professionnel, mais l’appel de la musique a été plus fort.

Jean-Michel Dubé, piano (26 ans)

Formé au Conservatoire de Québec, ce jeune pianiste de Cap-Santé collectionne les prix depuis l’enfance. Il en a gagné en Italie et en Allemagne comme au Canada. On a pu l’entendre avec Les Violons du Roy, l'Orchestre symphonique de Drummondville et le Philharmonia Mundi de Montréal. La carrière de gagnant du Tremplin 2017 du Concours de musique du Canada est par ailleurs intimement lié avec l’héritage d’André Mathieu : il lui a notamment consacré un album et plusieurs concerts thématiques.

Caroline Gélinas, mezzo-soprano (32 ans)

Cette mezzo-soprano abitibienne et Révélation Radio-Canada 2017-2018 a été formée au Conservatoire de Montréal et à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, où elle a déjà tenu quelques rôles, dont Die Schleppträgerin dans Elektra, de Strauss, et soeur Jeanne dans Dialogues des Carmélites, de Poulenc. Elle a lancé en 2018 l’album Confidences, où elle chante avec son timbre unique Ravel, Debussy, Schumann et Fleming, accompagnée par le pianiste Olivier Godin.

Yolanda Bruno, violon (29 ans)

La Presse a dit de la violoniste qu’elle possède « une maîtrise totale de son instrument, une articulation et une justesse parfaites, et une infinie variété dans la palette sonore ». Elle a déjà fait le tour de l’Amérique du Nord et de l’Europe. Elle a grandi à Ottawa et étudié à l’Université McGill. En 2018, elle a été nommée premier violon solo de l’Orchestre symphonique de Kingston.