Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Décès de Doris Day : écoutez Claude Saucier raconter cette icône

Par
Claudia Beaumont

La chanteuse et actrice américaine Doris Day nous a quittés aujourd'hui à l'âge de 97 ans. Claude Saucier, qui affectionne tout particulièrement l'artiste, lui avait par ailleurs consacré une chronique à Samedi et rien d’autre, en novembre dernier. Rien d'étonnant pour les fidèles auditeurs de C’est si bon. En effet, si l’on établissait le palmarès des artistes féminines les plus jouées à l’émission, le nom de Doris Day figurerait probablement en tête de liste. Mais que savons-nous de cette artiste blonde à la voix cristalline, qui cumule près de 70 ans de carrière? Claude Saucier nous en parle.

Écoutez la webradio C'est si bon :

C'est si bon

Retrouvez la signature de l'émission C'est si bon dans les 400 chansons jazz sélectionnées par son animateur Claude Saucier. Élégance : voilà le mot qui décrit le mieux cette webradio, qui reflète la nostalgie heureuse du rendez-vous radiophonique si populaire, diffusé le samedi de 16 h à 19 h. 

Ella Fitzgerald, Nat King Cole, Bing Crosby, Billie Holiday, Ray Anthony, Frank Sinatra, Dean Martin, Peggy Lee, Brenda Lee, Doris Day, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée par Claude Saucier et nos programmateurs musicaux.


Pour Joël Le Bigot, Doris Day est une actrice de cinéma léger, pas très sérieux, mais dont il connaît la voix grâce à C’est si bon. Or, son parcours est plus diversifié. Point de départ : les big bands. Elle a notamment chanté avec l'orchestre de Les Brown, avec lequel elle a enregistré Sentimental Journey, en 1945.


Saviez-vous comment on appelait les chanteurs de big band à l’époque? Des canaris.

L’image sied bien à la voix douce de Doris, mais ce n’était pas un compliment. Les chanteurs qui accompagnaient les orchestres occupaient généralement une position peu glorieuse et partageaient timidement la scène avec les musiciens.

Pas étonnant que Doris ait rapidement pris le large en solo, et pour le mieux, car de 1947 à 1967, elle a enregistré pas moins de 650 chansons, tout en cumulant les contrats d’actrice. Et cela, en affichant l’un des sourires les plus radieux d’Hollywood.

Si l’on avait à choisir la chanson qui décrit le mieux l’artiste, ce serait sans doute It’s Magic, qu’elle a interprétée avec la grâce d’une fée dans le film Romance on the High Seas (1948). Cette chanson est capable de percer les armures les plus coriaces.

Doris Day a aussi joué dans des films plus sombres, comme The Man Who Knew Too Much, d’Alfred Hitchcock. C’est dans ce film qu’elle nous a offert Que Sera Sera.


Doris Day a fait carrière au grand écran jusqu’à la fin des années 1960. Après cela, le cinéma s’est soumis à l’air du temps, au grand dam des femmes dont on exigeait des scènes de plus en plus osées. Pas pour Doris.

En 1968, rien n’allait plus : son mari, Martin Melcher, est mort cette année-là et elle s’est retrouvée seule face aux imposantes dettes engendrées par ce dernier. Alors qu’elle se croyait ruinée, elle a découvert qu’il lui avait négocié un important contrat pour la télévision, sans la consulter. Il s’agit du Doris Day Show, une émission qu’elle a animée de 1968 à 1973.

Aux dernières nouvelles, Doris Day menait une vie paisible sous le ciel de la Californie. D'ailleurs, on espérait d'elle une nouvelle compilation de chansons, pour faire suite à celle de 2010, qui lui a valu le titre de l’artiste la plus âgée à occuper une place dans le palmarès des 10 meilleures ventes avec un nouvel album de chansons originales. Cela n'aura pas lieu, mais elle conserve tout de même sa place parmi les grandes figures d'Hollywood.