Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Notes de voyage : l'exceptionnelle route 1 en Californie

Par
Stéphan Bureau

Pour une virée en voiture, rien ne peut rivaliser avec la légendaire route 1 en Californie, en particulier entre Los Angeles et San Francisco. Voici donc notre itinéraire à Notes de voyage. Vous trouverez dans ce billet toutes les références que j’ai mentionnées durant l’émission.

Écoutez l'émission Notes de voyage sur la route 1 en Californie

Diffusée le 28 octobre 2018

Audio

Du nord au sud
On recommande généralement de faire la Pacific Coast Highway du nord au sud, pour avoir le Pacifique à sa droite et surtout pour arrêter plus facilement aux points de vue qui ponctuent le trajet. Cette petite route est très fréquentée et, quand on arrive du sud, il peut être difficile de se stationner dans les espaces aménagés.

Je m’entête toutefois à vous faire faire ici le parcours à l’envers, puisqu’il y a deux semaines, nous étions à Los Angeles (pour retrouver cette émission, cliquez ici) et que nous voyageons lentement, mais sûrement en direction de San Francisco pour une autre émission.

La région de Santa Barbara
Si le temps vous le permet, je vous suggère de passer une journée à Santa Barbara et de vous balader sur l’avenue State, qui part de la magnifique plage et monte vers les collines.

Le film C’est compliqué (It’s Complicated), avec Alec Baldwin et Meryl Streep, vous donnera une idée de la beauté de la ville.

Dans le quartier branché de Funk Zone, on peut faire plusieurs dégustations de très bons vins produits pas loin de là. D’ailleurs, ne manquez pas d’aller dans l’arrière-pays pour découvrir la région viticole.

Dans le petit village de Los Olivos, Fess Parker, le Daniel Boone de la série télé culte, s’est installé sur une splendide propriété pour produire de bons vins, qu’on retrouve à la SAQ d’ailleurs. Monsieur Parker est décédé en 2010. C’est son gendre, Tim Snider, qui supervise le tout maintenant.

On peut aussi séjourner dans un très chouette petit hôtel au style très américain, planté au pied de leurs vignes.

Le Hearst Castle
Le vaste domaine construit par le magnat de la presse américaine William Randolph Hearst – celui-là même qui a inspiré Orson Welles pour son Citizen Kane – est aujourd’hui administré par le service des parcs d’État de la Californie.

La visite guidée la plus courte dure une cinquantaine de minutes, mais je vous suggère de prévoir deux bonnes heures pour ne pas être à la course et pour prendre le temps de découvrir les jardins et les piscines. Une réservation, spécialement pendant la période des vacances, me paraît impérative pour éviter une mauvaise surprise.

Situé à une dizaine de minutes plus loin en voiture, le San Simeon State Park est l’endroit parfait pour faire un pique-nique avant ou après la visite. On peut aussi y camper et c’est superbe pour faire de la marche.

Big Sur
Faiblement peuplée, cette partie de la côte californienne s’étend sur environ 140 km, entre Carmel au nord et San Simeon au sud. C’est une région qu’Aldous Huxley, Jack Kerouac et Henry Miller, pour ne nommer qu'eux, ont popularisée dans les années 1950 et qu'on fréquente surtout pour sa nature. Pfeiffer Beach s’avère en être le joyau : sur la petite plage, trône un majestueux rocher en forme d’arche et le sable y est violet, en raison de la forte concentration de particules de manganèse.

La plage est accessible par la Sycamore Canyon Road, une petite route serpentine, qu’on prend à un kilomètre et demi au sud de l’entrée du Pfeiffer Big Sur State Park. Il faut payer une dizaine de dollars pour accéder au stationnement, mais c’est peu compte tenu de ce que vous trouverez au bout du chemin!

Rapidement, voici deux suggestions si vous décidez de rester un peu à Big Sur :
- Le site ventanabigsur.com, pour les amateurs de camping de luxe (le glamping) qui voudraient se payer une folie.
- Le restaurant et café Nepenthe, perché en haut d’une falaise, pour casser la croûte ou simplement regarder l’horizon en prenant l’apéro.

Carmel
Dans cette coquette communauté où tout semble parfait – trop à mon goût, mais c’est bien personnel –, vous trouverez le chic Cypress Inn, dont Doris Day demeure la propriétaire. C’est une adresse que je recommande si vous êtes en quête d’une expérience à l’ancienne.

Juste au nord de Carmel : Monterey
Longtemps le centre de l’industrie sardinière de Californie, la ville a servi de décor à plusieurs romans de John Steinbeck, dont Rue de la sardine.

Je ne suis pas vraiment friand des attractions comme les aquariums, mais je ferais une exception pour celui de Monterey – comme pour celui de Chicago – qui vaut vraiment le détour. Voyez en direct les images du bassin nommé Kelp Forest (forêt de varech), un bassin de plus de 8 m de haut où cohabitent des anchois argentés et des requins-léopards.

La 17-Mile Drive, le bout de route le plus entretenu de la Terre
Ce segment panoramique entre Carmel et Monterey n’est pas beau, il est exceptionnel!

Il faut d’ailleurs payer 10 $ pour avoir le bonheur de l’emprunter. En prenant son temps et en arrêtant quelques fois, on peut facilement mettre deux ou trois heures pour faire le court trajet.

Cypress Point est l’endroit indiqué pour le pique-nique, probablement un des plus beaux sur la côte ouest. Avis aux golfeurs : vous êtes alors collés sur les golfs de Cypress Point et Pebble Beach, deux arrêts obligés pour les joueurs invétérés.

Sur ce, je vous souhaite bon voyage, en vrai ou en rêve!

Pour retrouver tous les épisodes de Notes de voyage, consultez la page de l'émission.

Abonnez-vous à l'infolettre classique d'ICI Musique en cliquant ici !

Après l'intrépidité du bebop, le jazz change d'attitude et se détend. Avec ce courant aux sonorités sensuelles, il connaît alors une de ses meilleures périodes de vente de disques, tout en séduisant la France culturellement foisonnante de l'époque. À son apparition à la fin des années 40, le cool jazz symbolise la modernité et une quête de liberté. Un courant qui n'a rien perdu de sa pertinence ni de son attrait.

Miles Davis, Dave Brubeck, Charles Mingus, Ornette Coleman, Chet Baker, Gerry Mulligan, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.