Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

5 artistes électro à découvrir

Par
Tony Tremblay

Ils sont des nouveaux venus ou ils sont des artistes d’expérience, mais dont on entend peu parler ou qu'on a peu l’occasion d'entendre. Découvrez cinq artistes électros aux palettes musicales bien différentes les unes des autres, mais qui valent tous autant le détour.

Titelaine
Nouveaux venus sur la scène musicale montréalaise, Gabrielle Legault et Loukas Perreault composent le duo Titelaine, qui nous propose une électro-pop grand public, légère et vaporeuse. Les sonorités synthétiques sont ici utilisées profusément, et la voix de Gabrielle Legault, au phrasé inhabituel et sensible, est parfois traitée de manière à créer des effets surnaturels. Les chansons de Titelaine ne sont pas sans rappeler la proposition musicale de Montag. Un premier micro-album du duo est paru en juin 2018. Voilà une belle découverte, chaleureuse et réconfortante, comme une petite laine...

TRNGLS
Trio électro-groove de Québec, TRNGLS, actif depuis 2015, a été créé par Sébastien Hamel (Peakafeller), l’un des producteurs les plus connus de la Vieille Capitale, qui s’est entouré de ses collaborateurs Guillaume Renaud et Frédéric Vermette. Le son de TRNGLS est envoûtant, très dansant et groovy. TRNGLS peut rappeler à certains égards ce que nous propose Champion, mais en moins rock. Lignes de basses complexes et chaloupées, saxophones véhéments, irrésistibles mélodies : la recette est parfaite pour nous entraîner avec bonheur vers les planchers de danse.

Black Tiger Sex Machine
Trio montréalais composé de Patrick Barry, de Marc-André Chagnon et de Julien Maranda, Black Tiger Sex Machine, ou BTSM s’oriente vers diverses formes de musiques électroniques sombres et agressives. Dubstep, dark electro-house avec progressions rythmiques inquiétantes et breaks percutants sont les marques de commerce du trio, particulièrement en spectacle. C’est à grand déploiement que le trio officie avec succès sur scène, arborant ses fameux masques de tigres sombres et invincibles.

Woulg
Ici, on s’aventure vers le côté expérimental et ambiant de la musique électronique. Compositeur et artiste multimédia montréalais, Greg Debicki, alias Woulg, crée des paysages sonores sombres, dérangeants et déroutants. Avec glitch, break beats hypnotiques inspirés du jazz, élaborés entre autres à partir de logiciels libres et d'instruments inventés, Woulg veut démontrer la multipolarité d’un monde en constante évolution, en perpétuelle métamorphose. Pour qui se donne la peine d’explorer le travail exigeant de cet artiste qui peut rappeler celui de l’Australien Ben Frost ou encore celui de l'Anglais Aphex Twin, la découverte peut s’avérer merveilleuse et déterminante.

Marie Davidson
Active en musique expérimentale et d’avant-garde et reconnue mondialement depuis déjà plusieurs années, la poétesse, chanteuse et productrice de musique électronique montréalaise Marie Davidson (et seconde moitié du duo minimaliste Essaie Pas, avec son mari Pierre Guérineau) pourrait bien faire davantage parler d’elle cette année. Dans quelques semaines paraîtra son quatrième album solo, Working Class Woman, sous étiquette Ninja Tune, faisant connaître son étrange électro, entre cinéma italien de série B et plancher de danse minimaliste, à un auditoire de plus en plus grand.