Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Années 60 : 5 succès yéyé empruntés aux anglos

Par
Daniel Vincent

Ah, les années soixante! Au Québec comme en France, on est portés par la vague yéyé! Les Beatles sortent une nouvelle chanson? On s’en fait une petite version bien à soi, en français, et le tour est joué! Succès garanti! Certains ont même fait leur carrière là-dessus. Un p’tit tour des années yéyé, ça vous dit? Voici cinq succès yéyé québécois, empruntés au répertoire anglo-saxon.


Pierre Lalonde : C'est le temps des vacances & Neil Sedaka : Let's Go Steady Again

Ah! Le temps des vacances, l’été et la musique qui fait danser. Qui n’a pas déjà chanté ce vieux tube de Neil Sedaka croyant qu’il s’agissait d’un authentique succès québécois? Pierre Lalonde se fait connaître au début des années soixante. Il coanime alors avec Joël Denis l’émission musicale phare de l’époque : Jeunesse d’aujourd’hui. Actif et populaire devant comme derrière le micro, il connaît une fructueuse carrière jusqu’à sa mort, en 2016.

Pierre Lalonde

Neil Sedaka


Les Baronets : Ça recommence & The Beatles : It Won’t be Long

René Angelil, Jean Beaulne et Pierre Labelle forment Les Baronets originaux. Ils seraient le groupe québécois ayant fait le plus de reprises des Fab Four… On ne se le cachera pas, c’est toujours agréable d’entendre ces mélodies si connues, chantées dans la langue de Molière. Bien qu’ils aient chanté leurs propres compositions, c’est surtout pour leurs reprises en français des Hold Me Tight (C’est fou, mais c’est tout), Yellow Submarine (Petit sous-marin jaune) ou encore Twist and Shout (Twiste et chante) qu’on aime encore les écouter.

Les Baronets

The Beatles


Michèle Richard : Je serai là & The Four Tops : Reach Out I'll Be There

A-t-elle réellement besoin de présentation? Michèle Richard commence sa carrière vers l’âge de 10 ans, et rien ne semble pouvoir l’arrêter depuis plus de 50 ans. Depuis toutes ces années, la fille de Ti-Blanc Richard est omniprésente au Québec. En 1966, elle fait sien un succès des Four Tops, Reach Out, I’ll Be There. Prémonitoire? En tout cas, elle est toujours là!

Michèle Richard

The Four Tops


Donald Lautrec : Tu dis des bêtises & Dean Martin : The Birds and the Bees

Donald Bourgeois est d’abord un acrobate de scène avant de devenir l’idole d’une génération au début des années soixante. Malgré la présence sur son premier album des reprises de Claude Nougaro Les Don Juan et du classique de Félix Leclerc Le p'tit bonheur, c’est d’abord grâce à ses reprises de succès américains qu’il réussit à s’imposer. D’ailleurs, soulignons qu’il compose lui-même plusieurs des textes de ses adaptations.

Donald Lautrec

Dean Martin


Les Miladys : Le fou sur la colline & The Beatles : The Fool On The Hill

Les Miladys sont un trio vocal yéyé formé de Denise Biron, Andrée et Hélène Levasseur. Comme beaucoup de leurs contemporains, elles sont révélées au grand public dès leur passage à la très populaire émission du samedi soir Jeunesse d’aujourd’hui. Souvent associée aux girl’s band de leur temps tels que les Suprêmes, en spectacle, elles alternent leurs adaptations de succès pop anglo-saxons et ceux des grands noms de la chanson française comme Jacques Brel ou Michel Legrand.

Les Miladys

The Beatles


Encore? Parce qu’il y a des choses qui ne s’achètent pas, voici, en bonus, un p’tit moment avec Michèle Richard qui propose une version bien à elle d’un autre succès des Beatles… Je vous laisse deviner le titre...


Envie d'un peu plus?

Visitez notre webradio yéyé!

Ou encore : Le meilleur des années 60