Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

10 clips francophones marquants

Par
Tony Tremblay

Ils nous ont frappés par leur originalité, leur créativité, leurs couleurs, leurs forces, mais aussi parfois ils nous ont simplement bouleversés, parce qu’ils traduisaient parfaitement l’émotion d’une chanson… En français. Voici notre sélection de 10 clips francophones marquants, de la fin des années 60 à aujourd’hui.

1 – SERGE GAINSBOURG ET JANE BIRKIN – Je t’aime… Moi non plus (1969)
Un couple artistique légendaire, une chanson d’anthologie, la beauté de la jeunesse, un air intemporel… C’est l’amour, quoi.

2 – CHAGRIN D’AMOUR – Chacun fait c’qui lui plaît (1981)
Sur l’un des premiers raps en français, voici un clip construit comme un petit film noir, avec une chanson qui deviendra un tube mondial…Clip marquant, chanson marquante, plaisir évident avec le duo composé de Gregory et Valli.

3 – LES RITA MITSOUKO – C’est comme ça (1986)
Ce clip, réalisé par le photographe et réalisateur français Jean-Baptiste Mondino, a cristallisé l’image du populaire et légendaire duo Les Rita Mitsouko, traduisant parfaitement leur énergie contagieuse. Le clip démontre une certaine innovation avec ses animations 3D plutôt primitives, mais très avant-gardistes pour l’époque.

4- MARIE-DENISE PELLETIER – Tous les cris les S.O.S. (1987)
Voilà un clip simple, tourné aux Îles-de-la-Madeleine, pour illustrer la magnifique interprétation par Marie-Denise Pelletier de cette très grande chanson signée Daniel Balavoine. C’est vraiment le clip qui avait porté cette chanson au moment de sa sortie, et elle demeure encore aujourd’hui l’un des plus grands succès de la chanteuse québécoise.

5 – JEAN LELOUP ET LA SALE AFFAIRE – Isabelle (1990)
Un clip très original qui avait fait beaucoup parler, réalisé par un très jeune James DiSalvio (Bran Van 3000). Pastiche du cinéma de la Nouvelle Vague et du film À bout de souffle de Jean-Luc Godard, le clip nous montre Jean Leloup, en jeune fugitif amoureux, marchant dans les traces de Jean-Paul Belmondo, vingt-sept ans après le film de Godard. Magnifique.

6 – LES COLOCS – Julie (1992)
Ce clip fut le premier des Colocs. Réalisé par André Dédé Fortin lui-même, c’est un petit chef d’œuvre d’animation avec la technique stop motion. Amusant, coloré, tout comme la chanson qu’il illustre, ce clip est certainement entré dans la mémoire culturelle québécoise.

7 – LILI FATALE – Mimi (1997)
Premier clip de l’excellent groupe Lili Fatale, découverte électro-pop fracassante de l’année 1997, passé comme un éclair dans le paysage musical québécois, et inactif depuis des années. Groupe fortement associé à la Génération X et à la culture rave, Lili Fatale et sa leader Nathalie Courchesne nous offrent ici un clip simple, mais fort original, qui rappelle à plusieurs égards, presqu’en précurseur, le course folle du film allemand Cours, Lola, Cours, réalisé par Tom Tykwer, paru deux ans plus tard.

8 – MUZION – La vie Ti-Neg (1999)
Cette chanson du légendaire trio montréalais Muzion est aujourd’hui maintenant presque devenue un hymne à la diversité et la fraternité. Ce simple clip illustre bien le bel appel à la solidarité et l’amitié de la chanson avec l’illustration de la population du quartier Saint-Michel à Montréal. C'est beau et parfaitement touchant.

9 – PONCTUATION– La réalité me suffit (2015)
La méthode pour retrouver son chat disparu pourrait bien être bien différnte que ce que vous imaginez. Un magnifique clip d'animation absolument délirant sur le rock solide et entraînant du duo Pontuation. Efficace et fou.

10 – LYDIA KÉPINSKI – 360 jours (2018)
L'audacieuse jeune auteure-compositrice-interprète montréalaise Lydia Képinski nous a offert cette année un clip pour chaque chanson de son superbe premier album intitulé Premier juin. Une série symboliquement chargée, mettant l'accent sur la couleur jaune et sur le minois boudeur de la chanteuse. Chaque fois, des images fortes nous restent en tête, et particulièrement dans celui-ci, sur l'excellente chanson 360 jours, le duel entre l'artiste et la vie est illustré ici presque littéralement. Épique.