Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Le Concours de musique du Canada-Canimex : 60 ans et toujours aussi jeune

Par
Frédéric Cardin

Le Concours de musique du Canada-Canimex (CMC) contribue à l’épanouissement des jeunes musiciens du pays depuis maintenant 60 ans. Afin de souligner le rôle exceptionnel de cette organisation dans l’histoire musicale canadienne ainsi que de présenter son événement de 2018, qui se déroule jusqu’au 9 juillet prochain, nous avons pensé vous offrir une pléthore de contenus que vous ne trouverez nulle part ailleurs : vidéos exclusives, rencontre intime avec la porte-parole de l’événement, Marie-Thérèse Fortin, photos d’archives, anecdotes, etc.

Toute une musique reçoit Marie-Thérèse Fortin, porte-parole

Diffusion : 14 mai 2018

Animation : Marie-Christine Trottier

Audio

Jean-Michel Dubé, grand gagnant du volet Tremplin du CMC en 2017, est venu enregistrer Printemps canadien, d’André Mathieu, dans notre studio 12 :

Jean-Michel Dubé joue Printemps canadien d'André Mathieu dans notre studio 12

L’histoire du CMC est riche et fascinante. Apprenez-en plus grâce à l’article à ce sujet de nos collègues de la section Info :

- De gauche à droite arrière : Hélène Stevens, Denyse Raymond et Claude Deschamps De gauche à droite devant : Jeannot Gosselin, Angela Hewitt, François Fortier, Anne-Marie Dubois, Charlotte Dumas (Rivière-du-Loup 1968 - 10e anniversaire)

Pour ma part, j’ai fouillé un peu, et découvert certains faits et anecdotes intéressants au sujet du Concours :

  • De 1937 à 1940, un premier concours de ce genre s’est tenu au pays : il s’appelait le Festival de musique du Québec. Pas moins de 12 000 participants s’y étaient inscrits en 1939!
  • Louis Lortie et Angela Hewitt, deux des plus grands pianistes canadiens modernes, s’y sont inscrits dès l’âge de 5 ans.
  • Le 1er concert gala, donné en 1959, a été diffusé sur les ondes de Radio-Canada grâce à… une grève des employés de la société d’État! En effet, manquant d’émissions à diffuser (à cette époque, elles étaient toutes autoproduites), le Concours proposait un contenu tout prêt, « clé en main », comme on dit.
  • En 1964, le Concours pouvait se vanter d’avoir accueilli plus de 30 000 participants! Il faut dire qu’une technicité statistique gonflait les chiffres : chaque membre d’une chorale comptait comme un participant individuel, règle qui a été changée par la suite…
  • En 1968, le tout jeune pianiste André Laplante remportait la palme avec une note de 99,4 %.
  • Nommez un grand musicien classique canadien, et il y a de très fortes chances qu’il ait participé au Concours (c’est même presque assuré!) : Marc-André Hamelin, Chantal Juillet, Louis Lortie, Marie-Nicole Lemieux, André Laplante, Angela Cheng, Alain Lefèvre, Anne-Marie Dubois, Angela Hewitt, Janina Fialkoswka, James Ehnes, Kerson Leong, etc.

- Jacques Després, 6 ans, observé par Wilfrid Pelletier

Les concours pour les professionnels, il y en a beaucoup, mais un concours comme le CMC, qui donne l’occasion à des jeunes (certains très jeunes!) de se faire entendre et d’y participer chaque année, c’est très important, car c’est souvent le seul endroit où ils peuvent s’exprimer

Marie-Nicole Lemieux, contralto

Quand j’ai fait la finale du Concours, c’était à la salle Pollack de l’Université McGill, et j’ai été très impressionnée. C’était la première fois que j’étais dans une vraie salle, une salle faite pour la musique classique. Je me rappelle de mon étonnement quand j’ai chanté la première note, de voir la portée du son. C’était très beau!

Marie-Nicole Lemieux, contralto

Les gens ne réalisent pas à quel point c’était une révolution culturelle, parce qu’il permettait à toutes les régions du Québec d’avoir la même possibilité de gagner.

Alain Lefèvre, pianiste et compositeur

C’est un mythe de croire que le musicien pense tant que cela aux autres pendant un concours. On vient et on donne le meilleur de soi-même. C’est surtout ça qu’on veut faire.

Louis Lortie, pianiste

Ne manquez pas le tirage de 4 billets pour assister au concert gala du 9 juillet à la Maison symphonique de Montréal. Les détails seront bientôt sur la page Facebook d’ICI Musique.

- Kerson Leong (plus tard : Révélation Radio-Canada et Grand Prix du Tremplin 2014) à la finale 2007 du CMC à Sherbrooke. 1er prix chez les 7 à 10 ans, en compagnie de la Présidente Gisèle Cabana

Vous aimerez également

La webradio Interprètes d’ici

Vous souhaitez être informé de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique et sur ICIMusique.ca?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!