Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Caroline Gélinas, Révélation en musique classique 2017-2018 : l’heure des bilans

C’est déjà l’heure de dire au revoir aux Révélations Radio-Canada 2017-2018 et de préparer l’arrivée de la nouvelle bande, qui vous sera présentée le 16 mai. Nous avons profité de ce moment de transition pour inviter Caroline à dresser le bilan de sa dernière année au cours de laquelle elle a beaucoup appris sur son métier et sur elle.

Bon à savoir : l’émission 100 % Révélations, qui présentera nos nouvelles recrues, sera diffusée le samedi 26 mai à 20 h sur ICI Radio-Canada Télé, et le 25 mai à 22 h sur ICI ARTV. Les anciennes Révélations Klô Pelgag, Philippe Brach, Laurence Nerbonne et Émile Bilodeau seront de la soirée.

Il s’en est passé des choses depuis que tu as été nommée Révélation Radio-Canada. Qu’est-ce que tes nouvelles expériences t’ont appris sur ton métier et le milieu de la musique?

J’ai eu la chance de m’investir dans des projets riches, qui m’ont permis de me développer et de m’affirmer davantage en tant qu’artiste lyrique. J’ai découvert que je pouvais repousser mes propres limites, et qu’il faut toujours oser. Le milieu classique m’est apparu très ouvert à la création, et les gens y sont excessivement talentueux et généreux. Il semble y avoir de la place pour ceux qui décident de suivre « leur voie / voix ».

Quels ont été les moments marquants de ta dernière année?

Il y a eu d’abord l’enregistrement de mon premier album, avec Olivier Godin, qui marque la réalisation d’un premier rêve! Ensuite, il y a eu l’enregistrement des vidéos Trois chansons de Bilitis avec l’équipe de Radio-Canada et François Racine, un metteur en scène que j’admire beaucoup. Voir l’envers du décor de la production vidéo n’a fait que confirmer mon désir d’en faire d’autres. Les vidéos donnent beaucoup d’espace à la création et j’adore ça!


Évidemment, je ne peux passer sous silence les beaux rôles que j’ai eu le bonheur de porter : Siébel (Faust) à Chicoutimi, Nada (Svadba) à l’Opéra de Montréal, et Mercédès (Carmen) à l’Opéra de Québec.

Être une Révélation Radio-Canada, qu’est-ce que ça veut dire, finalement?

C’est pouvoir faire part de ses expériences et de son univers musical aux auditeurs. C’est un très grand privilège.

Aurais-tu des conseils à offrir aux prochaines Révélations?

Montrez vos couleurs! Le programme des Révélations offre une grande visibilité. C’est une très belle plateforme, profitez-en!

De quoi aura l’air ta prochaine année?

Auditions, concerts et planification de projets. Il va y avoir du mouvement, c’est certain. La vie normale d’une chanteuse lyrique, quoi!