Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Mort de Rose Laurens : hommage en 5 chansons à l’interprète d’Africa

Par
Nathan LeLièvre

Elle a marqué les années 80 avec son succès Africa; Rose Laurens nous a quittés à l’âge de 65 ans, après avoir livré une bataille contre une longue maladie. ICI Musique vous propose un bref retour sur un parcours en cinq chansons.

Rose Laurens, de son vrai nom, Rose Podwojny, est fille d’un père violoniste polonais qui composait de la musique de film. Sa carrière de chanteuse commence au début des années 70. Elle évolue alors au sein d’un groupe de rock progressif, Sandrose. Puis, elle lance, sans grand succès, quelques microsillons sous le nom de Rose Merryl. C’est en 1982 qu’elle laisse sa toute première marque dans l'industrie avec l’album Déraisonnable (signé, pour la plus grande part, de la main de son conjoint, Jean-Pierre Goussaud), après avoir adopté son nom de scène définitive, Rose Laurens.

L’extrait Africa fait un tabac, d’abord sur le marché français, puis deux ans plus tard sur le marché anglophone. La chanson fait vendre 1 million d’exemplaires à la chanteuse. Elle enchaîne donc rapidement avec l’album Vivre, qui contient notamment la pièce titre et Mamy Yoko.

Fait peut-être moins connu sur Rose Laurens : avant tout ça, elle a été la toute première Fantine dans le célèbre théâtre musical Les misérables de Boublil et Schönberg. La voici qui chante le texte original de l’air célèbre J’avais rêvé.

Rose Laurens demeure active jusqu’à la fin des années 80, puis elle prend une pause pour soigner son conjoint malade. Elle se fait ensuite plus discrète pendant les années 90; elle ne produit que deux albums de toute la décennie. En 2001, elle effectue un retour à la comédie musicale dans L’ombre d’un géant, de François Valéry. Après avoir donné des concerts un peu partout en France, elle propose un nouvel album en 2015 qui sera le prétexte d’un spectacle au début de 2016 au Cabaret Sauvage de Paris, alors qu’elle lutte déjà contre la maladie.

Certains estiment que le succès de Rose Laurens se limite à Africa, mais sur son tout premier album, une chanson en particulier n’est pas passée inaperçue chez-nous. Elle est tout à fait de circonstance à l’annonce de son départ, puisque celui-ci nous laisse bien évidemment Le coeur chagrin.