Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Dix musiciennes jazz canadiennes à connaître absolument

Par
Ariane Cipriani

En 2018, peu nombreuses sont les femmes instrumentistes qui rayonnent dans ce milieu encore très masculin. Au fil des décennies, le jazz a vu passer des chanteuses exceptionnelles, mais on semble les avoir longtemps cantonnées dans ce rôle charmant. Heureusement, de plus en plus de musiciennes épatent par leurs compositions et leur créativité. Elles dirigent leurs formations et récoltent des éloges partout dans le monde.

Diana Krall
La plus connue (et la plus sensuelle!) des chanteuses jazz contemporaines a vu le jour à Nanaimo, sur l’île de Vancouver. La pianiste commence à jouer professionnellement dans les restaurants du coin à l’âge de 15 ans seulement, puis part étudier à l’école de musique Berklee, en Californie. Sa voix de contralto et son jazz grand public charment à l’échelle internationale, et les ventes de ses albums atteignent aujourd’hui 15 millions d’exemplaires. L'épouse d'Elvis Costello est aussi la seule artiste jazz à compter huit albums ayant figuré au sommet du palmarès Billboard dès leur sortie.

Lorraine Desmarais
On s’incline devant son jeu d’une agilité incroyable et qui a fait sa renommée bien au-delà du Québec. Comme s’il y avait de la magie dans ses doigts. Sa formation classique n’est pas étrangère à son brio. Ses compositions sophistiquées et complexes, cette ancienne élève de Kenny Barron les exécute dans la joie, que ce soit en formule trio ou avec orchestre. Excellente pédagogue, elle transmet son savoir et enseigne depuis plusieurs années. Lorraine Desmarais, qui s’inspire depuis quelques années des musiques latines, est la première Québécoise à avoir fait du jazz en tant que compositrice, grâce au Festival international de jazz de Montréal.

Christine et Ingrid Jensen
Décidément, il y a du talent à Nanaimo! Que d’éloges ont été écrits sur cette saxophoniste, compositrice et chef d’orchestre maintenant établie à Montréal. Son jazz inventif oscille entre l’apaisement et l’intensité. Elle est aussi l’une des rares musiciennes à composer et à diriger de grands ensembles. Sa discographie imposante explique le rythme accéléré de ses tournées. Christine Jensen partage régulièrement la scène avec sa sœur Ingrid, trompettiste. Nourries aux mêmes musiques durant l’enfance, elles sont en symbiose totale. Comme Lorraine Desmarais et plusieurs autres, Christine Jensen tient à transmettre son savoir et enseigne depuis plusieurs années.

Tout comme sa sœur, la trompettiste et compositrice Ingrid Jensen s’est vite démarquée, au point où le magazine Downbeat l’a présentée comme une des improvisatrices les plus prometteuses. Cette renommée internationale l’amène à fouler des scènes partout dans le monde et à conquérir les publics les plus avertis avec son jeu passionné, à la fois palpitant et romantique. Bien qu’installée aux États-Unis depuis plusieurs années, elle collabore toujours avec des musiciens d’ici, comme Marianne Trudel.

Rachel Therrien
Captivée par les rythmes et les musiques latino-américaines, la trompettiste Rachel Therrien n’a pas hésité à voyager pour nourrir son jazz, à Cuba comme à Bogota. Depuis une dizaine d’années, cette leader et compositrice très imaginative cherche la symbiose, autant avec son quintette qu’avec le public, pour que chacun s’approche de l’état de transe que peut susciter la musique. Ses compositions groovy et influencées par le rock plaisent aussi à nos voisins du Sud : la musicienne est maintenant établie à Brooklyn.

Marianne Trudel 
Pianiste, compositrice et improvisatrice parmi les plus estimées, Marianne Trudel cultive une curiosité sans borne pour le jazz et toutes ses possibilités. En plus d’une formation en piano classique et en jazz, elle détient également une maîtrise en ethnomusicologie. Aussi à l’aise en formule duo, trio, quintette ou grand ensemble, elle accorde une importance particulière au moment partagé avec des collaborateurs finement choisis. Marianne Trudel a été invitée à jouer son jazz éclectique et foisonnant partout en Europe, et même jusqu’en Chine.

Terez Montcalm
Une voix rauque et féline, reconnaissable entre toutes. Un répertoire qui oscille entre les standards et les compositions, ajoutant aussi au passage la pop et la chanson française, qu’elle jazze avec soin. C’est que la guitariste est douée pour les nuances et réussit même à enrober le chagrin dans le plaisir. Il y a une dizaine d’années, la France lui a ouvert grand les bras et son jazz y vibre maintenant à l’année.


Karen Young
La voix comme instrument passionne cette Montréalaise. La technique, les textures, le placement du son, exécuté en solo, en duo, ou en chorale. Pas étonnant que son répertoire soit si éclectique. Tous ses projets ont le même but : partager avec l’autre. À ses débuts, elle trouve en Michel Donato un formidable collaborateur. Depuis quelques années, il se dégage une sérénité dans sa musique, empreinte d’une quête spirituelle. Elle a même transmis son amour de la musique à sa fille Coral, qui dégage elle aussi ouverture, lumière et douceur.

Emie R Roussel
Ancienne Révélation Radio-Canada et autrefois élève de Lorraine Desmarais, Emie R Roussel propose un jazz ardent sans jamais manquer de finesse. La compositrice d’origine rimouskoise fait partie de cette nouvelle génération qui s’abreuve sans gêne aux musiques populaires (rock, R&B, soul) et alterne entre les sonorités acoustiques et électriques, pour un résultat expansif et moderne. C’est en formule trio qu’elle conçoit ses tableaux jazz et trouve le positionnement parfait de chaque élément.

Gentiane Michaud-Gagnon
Une nouvelle venue et un nom à retenir. Cette jeune compositrice de Jonquière a terminé sa formation en musique classique avant de venir s’installer à Montréal. Capable de cascades pianistiques et d’envolées mélodiques, elle épate aussi dans la douceur, la subtilité et la maturité de son jeu. Avec son trio, auquel s’ajoute régulièrement le saxophoniste Yannick Rieu, elle propose une musique résolument contemporaine, entre exécution contrôlée et spontanéité, et laisse une place de choix à l’improvisation.

Vous aimerez aussi :
- La webradio Jazz d'ici
- La webradio Jazz urbain