Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Grease, sur nos écrans et dans nos oreilles depuis 40 ans

Par
Nathan LeLièvre

C’est presque un euphémisme de parler de film culte. Rares sont ceux qui seraient incapables de fredonner à tout le moins le début du refrain de You’re the One That I Want. Il faut se l’avouer, l’histoire est simple : c’est la jeunesse, le premier amour. Grease, c’est un film qu’on écoute d’abord et avant tout pour le plaisir des chansons-bonbon, devenues des classiques des répertoires rock and roll et pop : Summer Nights, Hopelessly Devoted to You, Born to Hand Jive, Greased Lightning et We Go Together, pour ne nommer que celles-là. On regarde aussi un peu le film pour les costumes et les coiffures de l’époque qu’arborait la sémillante distribution menée par Olivia Newton John et John Travolta. Le long métrage musical et sa trame sonore célèbrent cette année leurs 40 ans d’existence. Pour marquer l’occasion, le film reprendra même l’affiche brièvement dans certaines salles de cinéma.

Quant à nous, à ICI Musique, on a rassemblé une liste d'écoute d'extraits du film pour vous permettre de vous déhancher sur les mélodies légendaires d’une oeuvre qui, 40 ans après sa création, fait encore immanquablement danser les masses.

On connaît bien le film, mais on oublie parfois que Grease était d’abord un théâtre musical, créée à Chicago en 1971, soit sept ans avant la sortie du film. La pièce s’est par la suite transportée sur Broadway et jusqu’au West End de Londres, et de nouvelles moutures ont vu le jour à New York en 1994 (avec de jeunes Rosie O’Donnell et Megan Mullally dans les rôles de Rizzo et de Marty) et en 2007. Le réseau FOX a aussi présenté en 2016 une diffusion en direct au petit écran avec Julianne Hough, Aaron Tveit et Vanessa Hudgens dans les rôles principaux.

Au Québec, Annie Villeneuve et Jason Roy-Léveillée avaient joué les rôles principaux dans une production de Grease en 2015, qui avait également permis de révéler Joëlle Lanctôt au grand public (qui a fini par camper Mary Poppins l’année suivante).

Grease en quelques chiffres:

  • Recettes de 394 M$ US à travers le monde lors de sa sortie en salle en 1978,
  • Aucun Oscar, aucun Golden Globe, même s’il a devancé Superman en ventes aux guichets
  • Mais 3 prix People’s choice (choix du public) : meilleur film musical, meilleur film et meilleure actrice de soutien (Stockard Channing, pour son rôle de Rizzo)
  • 28 millions d’albums vendus dans le monde
  • Deuxième meilleur vendeur de l’année aux États-Unis, derrière Saturday Night Fever, paru l’année précédente

Gâtez-vous! Montez le volume et laissez-vous aller comme si personne ne vous regardait!