Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

L'héritage musical de la mécène Jacqueline Desmarais

Par
Frédéric Cardin

Jacqueline Desmarais est décédée samedi matin à l'âge de 89 ans. Grande mécène, elle a grandement contribué à la vitalité de la musique classique au Canada et a personnellement soutenu plusieurs carrières de grands musiciens de chez-nous.

Celle qui se nommait Jacqueline Maranger à sa naissance en 1928, à Sudbury en Ontario, a mis à profit une colossale fortune pour soutenir de nombreuses causes qui lui tenaient à cœur, dont la santé et, surtout, les arts en général et la musique classique en particulier. Veuve de Paul Desmarais, longtemps propriétaire et PDG de Power Corporation, elle a poursuivi ses actions de soutien à la musique classique jusqu’aux derniers moments.

Connue de tout le milieu de la musique classique au Canada, Jacqueline Desmarais révélait toutefois dans une rare entrevue donnée en 2011, que ses premières amours en musique furent pour le jazz. Ella Fitzgerald, Frank Sinatra et les comédies musicales avaient toute son attention, mais aussi Duke Ellington, avec qui elle a chanté Sophisticated Lady, sur scène, lors d’un passage du maestro américain à Hull à la fin des années 1940!

C’est son ami Pierre Béique, fondateur de l’Orchestre symphonique de Montréal, qui lui servit de mentor et de guide dans l’univers de la musique classique et de l’opéra. Elle saura lui rendre hommage en finançant l'achat et l’installation de l’orgue de l’Orchestre symphonique de Montréal, qui porte désormais son nom et qui a été inauguré en 2014.

Présentation du Grand Orgue Pierre-Béique de l’Orchestre symphonique de Montréal par Yan England :

Depuis le début des années 1980, Jacqueline Desmarais a soutenu de très nombreux artistes et organisations, et ce de plusieurs façons : dons, bourses, financement d’instruments offert à de jeunes talents (comme le violoncelle Stradivarius de Stéphane Tétrault) ou la grande tournée européenne de l’Orchestre métropolitain en 2017).

L’Orchestre métropolitain en tournée en Europe en 2017 :

Stéphane Tétrault joue sur un violoncelle Stradivarius financé par Jacqueline Desmarais, avec Charles Richard-Hamelin au piano, au studio 12 de Radio-Canada :

Caroline Gélinas, Révélation Radio-Canada en musique classique et trois fois boursière de la Fondation Jacqueline Desmarais, chante l’Ave Maria de Franz Schubert :

En 1997, elle met sur pied la Fondation Jacqueline Desmarais Pour Les Jeunes qui vise à promouvoir le travail de jeunes artistes lyriques canadiens. La liste non exhaustive de ceux et celles qui ont bénéficié de la générosité de cette fondation est un florilège de noms qui nous font désormais honneur sur toutes les scènes d’opéra du monde : Pascale Beaudin, Layla Claire, Marianne Lambert, Mireille Lebel, Raphaëlle Paquette, Frédéric Antoun, José-Antonio Figueroa, Marie-Josée Lord, Hélène Guilmette, Julie Boulianne, etc.

En 2003, elle fonde l’Institut canadien d’art vocal et en 2007 elle se joint au conseil d’administration du Metropolitan Opera de New York. Elle n’hésite pas à faire des dons substantiels à l’institution pour monter des productions dans lesquelles plusieurs artistes d’ici ont participé : chanteurs et chanteuses bien sûr, mais aussi le metteur en scène Robert Lepage et… Yannick Nézet-Séguin, désormais directeur musical de la vénérable institution!

Portrait de Yannick Nézet-Séguin présenté par CBC au moment de sa nomination comme directeur musical du Metropolitan Opera :

D’ailleurs, au sujet de la nomination de « son » Yannick à la tête de l’une des plus prestigieuses maisons d’opéra du monde, Jacqueline Desmarais disait ceci :

C'est l'apothéose de ma carrière de mécène !

Cette combinaison d’amour passionné pour les arts et les artistes, de volonté de les appuyer et de moyens financiers substantiels pour le faire de façon soutenue est rare. Le monde de la musique classique vient de perdre une précieuse et puissante alliée.

Vous souhaitez être informé de tout ce qui se passe d'important en musique classique?

- Abonnez-vous à notre infolettre classique!