Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Janvier et février 2018 aux Carnets d'Alain Lefèvre
Par
Marc-André Doran

Date de publication

09 janv. 2018

Genre

Émissions diffusées en janvier (les dimanches, de 10h à 12h) :
(Su
MUSE: en direct et en rediffusion, les vendredis soirs à 20h)

Écoutez nos émissions en rattrapage.

7 janvier – Grandes pages de musique de chambre (1re de 3 émissions)
En ce début d’année 2018, Alain Lefèvre a choisi de consacrer trois émissions à des chefs-d’œuvre de la musique de chambre en présentant des versions de référence sur disque. Dans ces pièces écrites pour deux, pour trois ou pour quelques musiciens, les compositeurs ont parfois utilisé des idées musicales aussi riches et aussi étoffées que celles qui nourrissent leurs grandes symphonies ou leurs opéras. Alain Lefèvre souscrit pleinement à l’opinion du musicologue Marc Vignal lorsque ce dernier écrit qu’en musique de chambre, « ce qui est privilégié, c'est la fluidité du dialogue entre les instrumentistes, le naturel de leur jeu et cet "esprit de conversation", détendu ou passionné. […] L'émotion n'est pas accaparée par les voltiges d'un soliste vedette, mais doit circuler sans entrave entre des partenaires égaux ».
W. A. Mozart : Quatuor « à Haydn » no 1 (Quatuor Alban-Berg)
M. Ravel : Trio en la mineur (Jascha Heifetz : violon, Gregor Piatigorski : violoncelle et Arthur Rubinstein : piano)
J.-S. Bach : Sonate pour flûte et clavecin BWV 1030 (Aurèle Nicolet : flûte et Karl Richter : clavecin)
A. Dvorak : Quatuor à cordes no 12, op. 96 « américain » (Quatuor Amadeus)
F. Schubert : Sonatine pour piano et violon D. 384 (Anton Kuerti : piano, et Angèle Dubeau : violon)

Vous souhaitez être informé de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique et sur ICIMusique.ca?
Abonnez-vous à notre infolettre classique!

14 janvier – Grandes pages de musique de chambre (2e de 3 émissions)
S. Rachmaninov : Sonate pour piano et violoncelle (William Kappel : piano, et Edmund Kurtz : violoncelle)
C. Debussy : Quatuor à cordes (Quatuor Saguenay)
L. van Beethoven : Trio « Archiduc », op. 97 (Emil Gilels : piano, Leonid Kogan : violon, et Mstslav Rostropovitch : violoncelle)
J.-B. Lully, M. Marais et sieur de Sainte-Colombe : pièces variées (Jordi Savall : viole de gambe et direction, bande originale du film Tous les matins du monde)

21 janvier – Grandes pages de musique de chambre (3e de 3 émissions)
J.-S. Bach : Suite pour violoncelle seul no 5, BWV 1011 (Pierre Fournier)
F. Schubert : Quatuor no 15 (Quartetto Italiano)
F. Poulenc : Sonate pour clarinette et piano (André Moisan : clarinette, et Louise-André Baril, piano)
F. Poulenc : mélodies (Pierre Bernac : baryton, et Francis Poulenc : piano)

28 janvier 2018 – Série « Mozartianana »
Le grand compositeur Joseph Haydn a déclaré un jour au père de Mozart : « Je vous le dis devant Dieu, en honnête homme, votre fils est le plus grand compositeur que je connaisse… » Piotr Ilitch Tchaïkovski disait à propos de Mozart : « C’est lui qui m’a amené à consacrer ma vie à la musique. Il a inspiré tous mes efforts, et m’a fait aimer la musique plus que tout au monde. » Pour Alain Lefèvre, toutes les facettes du génie se trouvent chez Wolfgang Amadeus Mozart, la fulgurance du don, le labeur acharné, un goût sans faille et des élans musicaux d’une acuité psychologique parfois troublante. Les programmations musicales ont été élaborées avec un grand souci de variété, tant dans le choix des œuvres entendues que des interprètes choisis.
Symphonie no 38 « Prague » (orchestre philharmonique de Berlin, Karl Böhm : direction)
Sonate pour piano K. 310 (Maria Joao Pires : piano)
Concerto pour flûte et harpe (Jean-Pierre Rampal : flûte, Lili Laskine : harpe, et orchestre de chambre Jean-François Paillard)
Fin de l’opéra Don Giovanni (Léopold Simoneau : ténor, et Dimitri Mitropoulos : direction, enregistrement public de 1956, à Salzbourg)

Émissions diffusées en février (les dimanches, de 10h à 12h) :
(Sur MUSE: en direct et en rediffusion, les vendredis soirs à 20h)

4 février – Corelli, Couperin et Bruckner
De nombreux grands compositeurs ont conçu leur propre univers sonore en fonction d’un instrument particulier; Arcangelo Corelli (1653-1713) s’est exprimé principalement à travers les sonorités du violon, François Couperin (1668-1733) s’est confié à son clavecin et Anton Bruckner (1824-1896) a eu recours au grand orchestre symphonique pour traduire sa pensée musicale.
A. Corelli : Sonates op. 5, nos 1, 2 et 3 (Eduard Melkus et al.)
F. Couperin : Pièces de clavecin (Marcelle Meyer : piano)
A. Bruckner : Symphonie no 7 (Orchestre philharmonique de Vienne, Karl Böhm : direction)

11 février – Grandes interprétations d’œuvres de Chopin
La complicité musicale d’Aldo Ciccolini et de Paul Tortelier rend évidente l’écoute de la Sonate pour piano et violoncelle de Frédéric Chopin, et Emil Gilels donne une interprétation incroyablement maîtrisée du Concerto pour piano no 1 (aussi de Chopin). En complément, Gilels joue Mouvements de Pétrouchka d’Igor Stravinski et l’orchestre Tafelmusik de Toronto (Bruno Weil : direction) offre une vigoureuse interprétation de la Symphonie no 82, « L’ours », de Joseph Haydn.

18 février – Concerto pour violon de Tchaïkovski et musique de chambre de Ravel et de Fauré
Pour Alain Lefèvre, l’enregistrement de Christian Ferras du Concerto pour violon de Tchaïkovski est un classique du disque à revisiter fréquemment! Alain Lefèvre partage avec nous une version qu’il apprécie particulièrement de l’Ouverture fantaisie « Roméo et Juliette » de Tchaïkovski (Guennadi Rojdestvenski : direction). Deux musiciens de chez nous, Olivier Thouin et François Zeitouni, interprètent la Sonate pour violon et piano no 1 de Gabriel Fauré. En complément, nous entendrons l’Introduction et allegro pour harpe, flûte, clarinette et quatuor à cordes de Maurice Ravel (Nicanor Zabaleta : harpe, musiciens de l’orchestre de la Radio de Berlin, Ferenc Fricsay : direction)

25 février – Série « Mozartianana »
Le grand compositeur Joseph Haydn a déclaré un jour au père de Mozart : « Je vous le dis devant Dieu, en honnête homme, votre fils est le plus grand compositeur que je connaisse… ». Piotr Ilitch Tchaïkovski disait à propos de Mozart : « C’est lui qui m’a amené à consacrer ma vie à la musique. Il a inspiré tous mes efforts, et m’a fait aimer la musique plus que tout au monde. » Pour Alain Lefèvre, toutes les facettes du génie se trouvent chez Wolfgang Amadeus Mozart, la fulgurance du don, le labeur acharné, un goût sans faille et des élans musicaux d’une acuité psychologique parfois troublante. Les programmations musicales ont été élaborées avec un grand souci de variété, tant dans le choix des œuvres entendues que des interprètes choisis.
Quatuor pour piano et cordes K. 478 (Quatuor Budapest, George Szell : piano)
Symphonie no 40 « Jupiter » (Orchestre symphonique de Laval, Jean-François Rivest : direction)
Sonate pour piano K. 280 (Clara Haskil : piano)
P. I. Tchaïkovski : Suite pour orchestre no 4, « Mozartiana » (Orchestre symphonique de l’URSS, Evgeny Svetlanov : direction)

Novembre et décembre 2017 aux Carnets d'Alain Lefèvre

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.