Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Emmener un orchestre symphonique en tournée : 105 instruments, 50 coffres, 1 camion de 13 mètres…
Par
Frédéric Cardin

Date de publication

23 nov. 2017

Genre

S’il vous prend l’envie, un jour, d’emmener un orchestre symphonique en tournée, prenez bien note des défis logistiques que cela représente. Il faut être redoutablement bien organisé et avoir les nerfs solides pour embarquer dans une telle aventure.

Pendant son périple d’une dizaine de jours en Europe, du 23 novembre au 3 décembre 2017, l’Orchestre métropolitain se déplacera avec un équipement et des besoins dignes d’une petite armée.

Voyez par vous-même, en quelques chiffres clé :

1 grand camion de 13 mètres de long pour tous les déplacements entre les villes (pour les instruments)

50 coffres de transport de 8 à 76 pieds cubes (pour les instruments). Camion et coffres dont le climat doit être contrôlé afin de ne pas nuire aux instruments, surtout ceux en bois

3 autobus nolisés (musiciens, personnel administratif et technique)

105 chambres d’hôtel dans chaque ville visitée!

Histoire d’horreur

Dans certains cas, les imprévus (il y en a toujours) peuvent être terriblement angoissants.

L’Orchestre symphonique de Pittsburgh en a connu en 2001. Lors d’une tournée en Amérique du Sud, les administrateurs de l’organisation ont eu la mauvaise surprise d’apprendre que leur agence argentine avait perdu la réservation aérienne pour une partie du voyage.

Les musiciens de l’orchestre ont dû se rabattre sur une toute petite compagnie aérienne régionale, dont ils ne connaissaient rien. Les doutes quant à la sécurité de leurs instruments aidant, le concert qui a suivi a, selon les critiques, été « électrisé » par les restants de tension émotive des musiciens.

Objectif Lune?

Si un autre continent semble très éloigné pour un orchestre symphonique, imaginez la Lune!

C’est un rêve que caresse pourtant André Rieu, le chef d’orchestre super vedette que les puristes du milieu classique aiment bien détester.

Il réussit à réaliser des profits avec un orchestre entièrement privé, probablement le seul du genre au monde. Il vend des albums, des DVD et des Blu-ray à la pelletée, remplit ses salles partout où il passe et interprète un répertoire hyper facile (certains diront sirupeux) qui plaît à un public fidèle.

Or, dans une entrevue récente, il disait s’être donné l’objectif d’être le premier à donner un concert sur la Lune avec son orchestre. Il ajoute être en contact étroit avec Richard Branson, le milliardaire PDG de Virgin qui se dit prêt à construire un hôtel sur le satellite de la Terre, et à vendre des billets pour y séjourner. Et qui dit hôtel dit aussi divertissement.

Gageons que si ce projet se réalise, nous devrons réécrire la liste des défis imposés aux organisateurs de tournées d’orchestres symphoniques!

Vous souhaitez être informé de tout ce qui se passe d'important en musique classique?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.