Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Le « sceau » jazz
Par
Stanley Péan

Date de publication

13 nov. 2017

Genre

Pardonnez le calembour bilingue en guise de titre: le saut ou le « sceau » (en anglais, « seal ») pour signaler le virage jazz d’une autre vedette de la pop music, en l’occurrence l’auteur-compositeur-interprète britannique Seal, surtout connu pour ses succès soul qui nous ont fait danser tout au long des années 90. C’est assurément un événement à souligner au cours de cette semaine ponctuée par des hommages et des coups de chapeau à Leon Russell, Stephen Bishop, Ellis Marsalis, Geri Allen, Bob Walsh et Martin Scorcese.

Pour lancer notre semaine jazz ce soir, je vous propose un programme assez hétéroclite où seront tour à tour mis à l'honneur l'auteur-compositeur-interprète Leon Russell, le batteur Ari Hoenig, le pianiste et maestro Bennie Moten et le batteur Idris Muhammad, qui soit ont vu le jour, soit ont passé l'arme à gauche à pareille date. En fin d’émission, je me permettrai un retour sur l’oeuvre du contrebassiste Sam Jones, dont l'anniversaire de naissance tombait plutôt hier, mais nous ne sommes pas en ondes le dimanche.

Mardi, je compte d’abord saluer l'auteur-compositeur-interprète Stephen Bishop, dont quelques jolies chansons sont entrées dans le répertoire standard contemporain, avant de souligner la contribution du pianiste et pédagogue Ellis Marsalis, patriarche du clan que vous savez, dont les fils et divers disciples occupent l’avant-scène du jazz américain depuis près de quarante ans. En fin d’émission, je reviendrai sur le legs de la regrettée pianiste Geri Allen, décédée en juin dernier, à la faveur de la parution du portrait d’elle que j'ai esquissé dans les pages du plus récent numéro du magazine culturel L’inconvénient.

À l’émission de mercredi, pour souligner le première anniversaire de sa disparition, j’invoquerai la figure de Bob Walsh, incontournable dans l’histoire du blues et des musiques populaires au Québec. À cette occasion, je vous présenterai notamment une entrevue avec le pianiste Jean-François Girard, qui fut son ami, son pianiste et le directeur musical de son groupe pendant des années.

Depuis quelques années, on a remarqué le réflexe qu’ont eu certaines vedettes de la pop music de se tourner vers les bons vieux standards pour renouveler leur inspiration ou profiter de la nostalgie ambiantes en cette ère conservatrice. Après Rod Stewart, James Taylor, Annie Lennox, Ben l'Oncle Soul et tant d’autres, au tour du Britannique Seal de répondre à cet appel du passé avec Standards (Decca), une des récentes parutions que je vous présenterai dans le cadre de notre tour d’horizon hebdomadaire de l’actualité du jazz.

Enfin, à notre vendredi moelleux à souhait, je vous ferai entendre tour à tour des oeuvres de Gordon Lightfoot et d’Heitor Villa-Lobos. Puis, j’enchaînerai avec des chansons et des musiques issues ou inspirées des trames sonores des films de Martin Scorcese, grand amateur de notes bleues devant l’Éternel. Cette émission sera non seulement la dernière de la semaine, mais aussi ma dernière jusqu’au 27 novembre puisque je prendrai une petite pause (du 20 au 24 novembre) au cours de laquelle mon confrère François Lemay tiendra la barre de Quand le jazz est là.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.