Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Héritage d’Adolphe Sax, réminiscences de Leonard Cohen et, toujours, l’ombre de Miles Davis
Par
Stanley Péan

Date de publication

06 nov. 2017

Genre

Cette semaine, nous commémorerons le décès de Leonard Cohen qui nous a surpris et traumatisés le 7 novembre 2016. Mais au-delà de la tristesse provoquée par la funeste nouvelle l’an dernier, nous célébrerons d’autres immortels qui ont marqué le jazz et les musique populaires, comme Joni Mitchell, Rickie Lee Jones, James Booker et, toujours, toujors, Miles Davis.

Pour lancer notre semaine jazz, je vous propose de lever d'abord notre chapeau à Glenn Frey, guitariste et cofondateur des Eagles, né à pareille date en 1948. Et puis, en deuxième partie d'émission, prenant prétexte du 203e anniversaire de naissance d'Aldolphe Sax, le créateur du saxophone, nous ferons ensemble un survol du palmarès 50 meilleurs saxophonistes de tous les temps établi par Charles Waring il y a un petit moment pour le compte du site UDiscoverMusic.com.

Le hasard ayant voulu que le romancier, poète, auteur-compositeur-interprète montréalais Leonard Cohen décède le jour de la naissance de sa tendre amie et ancienne compagne Joni Mitchell, elle-même grande dame de la chanson canadienne. Aussi, l’émission du 7 novembre sera essentiellement consacrée à des relectures jazz de quelques oeuvres de l’un et de l’autre.

Mercredi, nous aurons une pensée pour la fille à son volcan, Rickie Lee Jones, qui comme Joni Mitchell ou Laura Nyro, a oeuvré au carrefour de la pop, de la folk et du jazz. Nous saluerons aussi au passage Bonnie Raitt et le pianiste louisianais James Booker, qui savait si savamment marier jazz et rhythm’n’blues. Et puis, nous nous attarderons à l’album Sorcerer, un indémodable classique de Miles Davis paru il y a cinquante ans déjà.

À notre survol de l’actualité jeudi, j’aurai comme de coutumes des suggestions de sorties jazz à vous faire et de récentes parutions à vous faire découvrir, dont 1970 (Sony) du contrebassiste Avishai Cohen (aucun lien avec Leonard) anisi que Forgive and Forget (Herb Harris) et Luck Be a Lady (BCM+D) du trompettiste Terrell Stafford. Et, de retour à l’émission, le saxophoniste Samuel Blais nous présentera le travail du trompettiste Dima Bondarev (I’m Wondering, indépendant), en plus de nous glisser un mot sur le batteur new-yorkais Dan Weiss qui le retrouvera sur la scène du Dièse Onze à Montréal les 10 et 11 novembre.

Enfin, pour notre vendredi moelleux à souhait, nous solliciterons le compositeur Ennio Morricone, le pianiste Paul Bley et la chanteuse Carmen McRae.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.