Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
L'art du remerciement lors des galas : 5 modèles à suivre (ou pas)
Par
Claudia Beaumont

Date de publication

23 oct. 2017

Chaque année, c’est pareil : les discussions au lendemain des galas (l’ADISQ, les Gémeaux ou encore les Oscars) portent sur les tenues des vedettes et les remerciements, que d’aucuns hésiteront à critiquer s’ils sortent du cadre (ce qui est pourtant souhaitable et franchement plus divertissant). Serions-nous trop prompts à juger les remerciements des artistes? Et si nous ne comprenions pas ce qu’est un véritable merci? Voici cinq types de remerciements, qui ne font pas tous l’unanimité, mais qui ont tous atteint leur cible, car ils ont été faits avec les bons ingrédients : émotion, reconnaissance et authenticité.

Envie de réfléchir davantage à l’art du remerciement? Écoutez le segment « Semaine des remerciements » à l’émission On dira ce qu’on voudra.

Klô Pelgag et Safia Nolin : la simplicité qui dérange

On s'attend normalement à ce que les artistes, par respect pour le public et leurs fans, préparent un discours de remerciement et qu'ils soient bien préparés, comme pour un exposé oral à l'école. Or, il n'y a pas de protocole à suivre pour les remerciements; il faut plutôt s'en remettre à son instinct, à son cœur, à sa petite voix intérieure. Un bon remerciement se mesure (si une telle chose est possible) à la sincérité qui s’en dégage.

Donc, nul besoin de sortir les violons ou de remercier le village au grand complet; les remerciements doivent refléter la personnalité de l'artiste, être authentiques, et témoigner de sa reconnaissance envers son public. N’oublions pas que c’est à ses admirateurs que l’artiste s’adresse – pas aux médias. En ce sens, les discours de Klô Pelgag et de Safia Nolin au Gala de l’ADISQ en 2014 et en 2016 sont réussis, quoi qu’en disent ceux qui trouvent étrange le fait de remercier ses parents d’avoir fait l’amour (Klô) ou de porter un t-shirt avec la photo de Gerry Boulet à un gala qui célèbre, justement, le talent de nos musiciens (Safia). Leurs discours sont courts, drôles, un peu brouillons, mais empreints d’émotion. Bravo les filles!

Vidéo : les remerciements de Klô Pelgag au Gala de l’ADISQ 2014

Vidéo : les remerciements de Safia Nolin au Gala de l’ADISQ 2016

Antoine Bertrand et Guy Nadon : des remerciements de niveau supérieur

À l’opposé des exemples précédents, les discours de ces deux ténors du petit et du grand écran ont profondément touché le grand public. On peut désormais dire qu’ils font figure d’exemples de remerciements pour les artistes en manque d’inspiration. Pourquoi ont-ils été aussi marquants? D’abord, l’émotion y était forte, palpable et surprenante; on peut même dire qu’elle a provoqué un petit choc chez le public. Ensuite, leur talent d’orateur entrait en scène, un don qui n’est bien sûr pas donné à tout le monde. Dans les deux cas, on remarque qu’ils campaient habilement leurs remerciements dans leur histoire personnelle pour conclure avec une réflexion poignante, qui résonne en nous tous.

Guy Nadon, pour illustrer sa vision du rôle de l’acteur, a dit : « Un acteur, c’est un ancien spectateur qui sort de la salle, monte quelques marches, se vire de bord et raconte des histoires à propos de la salle ». Antoine Bertrand, qui a remporté le Jutra du meilleur acteur pour Louis Cyr, a terminé en disant : « Louis Cyr était un gagnant. Il tenait la force de sa mère… et moi aussi ». Lorsqu’on sait qu’il a perdu sa mère le jour même, on ne peut s’empêcher d’applaudir, la larme à l’œil.

Vidéo : les remerciements de Guy Nadon au Gala des prix Gémeaux 2016

Vidéo : les remerciements d’Antoine Bertrand au Gala des prix Jutra 2014

Jean Leloup : parce que c’est Jean Leloup

Peu importe ce qu’il dit, le public répond généralement positivement aux mots de remerciement de Jean Leloup, et ce, bien qu’ils ne signifient pas grand-chose… Or, l’important, c’est la sincérité, et on ne doutera jamais de celle de Jean Leloup.

Voici l’un de ses nombreux discours de remerciement au Gala de l’ADISQ 2015, dans lequel il dit « je me suis pratiqué, je vais faire mieux ça maintenant! », tout en ponctuant ses quelques phrases de fous rires. Un moment fort sympathique.

Vous aimerez également :

Tous nos articles liés à l’émission On dira ce qu’on voudra

La webradio ADISQ 2017

Les artistes en nomination cette année à l'ADISQ :  Céline Dion, Klô Pelgag, Daniel Bélanger, Patrice Michaud, Avec pas d'casque, Vincent Vallières, Les Hay Babies, Alex Nevsky ...

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.