Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
D'Art Blakey à Shirley Horn
Par
Stanley Péan

Date de publication

16 oct. 2017

Genre

Après deux semaines de silence sur ce blogue, pour lesquelles je vous présente de plates excuses, me revoici avec les détails de la programmation de cette semaine où nous rendrons hommage à deux batteurs essentiels de l’histoire du jazz -- en l’occurrence, Gene Krupa et Art Blakey -- et à l’une des figures incontournables du jazz vocal, la regrettée pianiste et chanteuse Shirley Horn.

Aujourd’hui 16 novembre, il sera entre autre question de l’anniversaire de la fondation des Studios Disney (en 1923), dont les musiques de films ont été à l’origine de plus d’un standard de jazz. Nous soulignerons aussi l’anniversaire de naissance de l’auteur-compositeur-interprète Claude Léveillée, qui a flirté avec le jazz et dont quelques chansons sont entrées dans le répertoire. Mais nous commémorerons surtout la disparition à pareille date de Gene Krupa (en 1973) et d’Art Blakey (en 1990), deux batteurs d’exception.

Demain, ce seront plutôt deux guitaristes qui seront à l’honneur, nommément le Brésilien Luiz Bonfá, l’un des pères-fondateur de la bossa nova, et Barney Kessel, figure de proue du cool jazz californien des années 50 qui a en quelque sorte pavé la voie à la samba jazz. Également au programme, des souvenirs de Cozy Cole, des standards de Jay Livingston et quelques relecture jazz d’oeuvres de Frédéric Chopin.

Mercredi, nous nous attarderons à l’univers musical d’Anita O’Day et de Laura Nyro. Nous écouterons aussi quelques-unes des magnifiques chansons de Bobby Troup. Et à notre survol de l’actualité jeudi, nous prêterons l’oreille au nouvel opus de la formation jazz pop britannique Matt Bianco, ainsi qu’aux propositions musicales du saxophoniste Samuel Blais -- il nous parlera entre autres du pianiste américain d’origine vénézuélienne Luis Perdomo, avec qui il partagera la scène du Dièse Onze le week-end prochain.

Enfin, dans le cadre de notre vendredi moelleux à souhait, nous visiterons à nouveau le jardin musical de la pianiste et chanteuse Shirley Horn, la suavité faite femme. Nous lèverons aussi nos chapeaux au saxophoniste Eddie Harris, autre géant disparu.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.