Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
40e anniversaire de décès de Maria Callas : les rôles préférés de la plus grande soprano
Par
Ariane Cipriani

Date de publication

13 sept. 2017

Genre

Tout le monde connaît son nom, même ceux qui ne connaissent rien à l’opéra. La Callas incarne l’opéra dans toute sa visée d’absolu, sa brillance et sa rigueur. Pour chacun de ses rôles, elle avait envers elle-même et ses collègues des exigences suprêmes. Voici quelques rôles marquants de la cantatrice la plus légendaire.

Norma,de Bellini
: On associera toujours Casta Diva à la Callas, qui a interprété le rôle de Norma à plusieurs reprises, la première fois en 1948. Maria Callas qualifiait de très noble ce personnage parmi les plus exigeants du répertoire pour soprano.

Medée, de Cherubini : La Callas voyait des similitudes avec Norma dans le personnage de Medée qui, pour elle, était sublime. Dans cet opéra de Cherubini, Medée souffre de la trahison de Jason. La Callas, qui cherchait toujours à rehausser les rôles qu’elle incarnait, voulait donner un côté humain à ce personnage de la mythologie.

Violetta dans La Traviata : En 1951, juste avant sa perte de poids drastique, Maria Callas a interprété Violetta dans cette tragédie de Verdi inspirée de La dame aux camélias. Elle voyait aussi dans ce rôle des similitudes avec la Norma de Bellini : un personnage mondain qui s’est sacrifié par amour.

Tosca, de Puccini : Curieusement, Maria Callas n’affectionnait pas particulièrement cet opéra, et qualifiait son personnage de grand guignol. Toutefois, elle n’a reçu que des éloges et les enregistrements de ce répertoire demeurent à ce jour une référence. Maria Callas se reconnaissait tout de même dans l’insécurité de ce personnage de chanteuse, un sentiment que toute femme de théâtre peut comprendre, selon elle.


Comment devenir la plus grande cantatrice au monde?

De ses débuts à l’Opéra d’Athènes jusqu’au triomphe à La Scala de Milan et au Metropolitan Opera de New York, la diva a toujours eu pour but de servir l’art avec un dévouement total.

Durant ses premières années de formation, la jeune Maria a pratiqué le chant avec acharnement. Elle était l’élève modèle d’Elvira De Hidalgo et restait même des heures durant pour écouter les autres élèves, comme un complément à son apprentissage. Le fruit de ce dévouement : la Callas pouvait chanter tout, avec une chaleur remarquable. Toutefois, lorsque sa voix s’est mise à décliner et ne correspondait plus à ses propres exigences, cette artiste à la conscience artistique élevée a arrêté complètement la scène.

Le célèbre cinéaste Luchino Visconti, un ami proche, a commencé à mettre en scène des opéras pour elle. Il disait que la myopie de la chanteuse constituait une qualité : voyant mal le public, elle restait concentrée, immergée dans son monde comme dans un aquarium. Il a aussi dit que, d’origine grecque, elle avait la tragédie dans le sang. D’ailleurs, le romantisme des femmes qui suivent leur passion coûte que coûte est revenu dans le choix des rôles de Maria Callas.

Le terme de diva s’est trouvé en elle la plus belle incarnation. Son élégance absolue rehausse aussi son image d’icône. Sur elle, les bijoux resplendissent, pour accompagner le diamant de cette voix étincelante et immortelle.

Vous souhaitez être informé de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique et sur ICIMusique.ca?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.