Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Denis Champoux : l’architecte country

Par
François Lemay

Le monde de la musique country (et de la musique en général) a perdu, la semaine dernière, un acteur de premier plan. Le guitariste, chanteur et réalisateur Denis Champoux est décédé le 13 mars dernier, à l’âge de 76 ans.

Denis Champoux se fait d’abord connaître comme guitariste et chanteur au sein des Mégatones, un groupe important de l’époque yé-yé au Québec (et à Québec) au début des années 60. C’est la belle époque des guitares qui évoquent les vagues et les planches de surf grâce à l’utilisation de la réverbération. Le groupe se fait connaître du public sur les ondes de la radio CHRC à l’occasion de l’émission Le cabaret des jeunes, avant de signer un premier contrat de disque.

C’est l’animateur de l’émission — Jacques Boulanger — qui leur suggère le nom des Mégatones, en français, pour remplacer leur appellation d’origine anglaise, les Thunderbirds. Et tant qu’à faire dans l’anecdote, sachez que Michel Roy, le père de Patrick, a aussi fait partie du groupe en 1963.

Après les Mégatones, Denis Champoux se consacre au genre musical qui lui permettra de gagner sa vie et de solidifier sa place dans notre histoire musicale : le country. Son studio, qui porte son nom et qui est situé à Cap-Rouge, en banlieue de Québec, verra passer de nombreux musiciens (débutants et aguerris), lesquels viendront profiter autant de ses conseils que de son habileté derrière la console.

Une chose est certaine : le son country des années 70 au Québec porte l’empreinte indélébile de Denis Champoux.