Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Spectacle du Super Bowl : 5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Lady Gaga

Par
François Lemay

C’est Lady Gaga qui sera la tête d’affiche du fameux spectacle du Super Bowl LI, qui aura lieu à Houston cette année. Dénoncera-t-elle Donald Trump? Invitera-t-elle son amie Beyoncé à monter sur scène? Aura-t-on droit à un nouveau scandale digne du « Nipplegate » de 2004, alors qu’on a pu voir le sein de Janet Jackson?

Ça, on ne le sait pas encore. Par contre, voici cinq choses que vous pourrez raconter à vos amis entre deux ailes de poulet, durant le spectacle, histoire d’avoir l’air brillant.

1-Elle a déjà été un peu plus sobre durant ses prestations
Avant d’être Lady Gaga, elle se produisait sous son vrai nom, Stefani Germanotta, alors qu’elle était étudiante à la Tisch School of the Arts de la New York University. Elle s’accompagnait seule au piano. On est quand même loin de l’extravagance dont elle a fait preuve quelques années plus tard.


2-Son nom fait référence à une chanson de Queen
Pendant qu’elle travaillait à l’écriture de chansons avec son copain de l’époque, le réalisateur Rob Fusari, celui-ci lui chantait, pour rire, Radio Ga Ga, de Queen, chaque fois qu’elle arrivait en studio. Un jour, le logiciel d’autocorrection de Fusari a changé « Radio » pour « Lady », alors qu’il lui envoyait un texto. En voyant le message, « Lady Ga Ga », Germanotta a répondu à Fusari de ne plus jamais l’appeler Stefani, puisqu’elle avait enfin trouvé son nom.


3-La décision d’enregistrer un album jazz avec Tony Bennett s’est prise en quelques secondes
Bennett et Gaga se sont rencontrés pour la première fois en 2011, lors d’un spectacle caritatif à l’occasion duquel elle a chanté Orange Colored Sky, une chanson popularisée par Nat King Cole en 1950. Tony Bennett, qui était dans la salle, a été impressionné au point de solliciter une rencontre avec la chanteuse immédiatement après le spectacle. Après les présentations d’usage, il lui a tout simplement demandé si elle voulait enregistrer un album jazz avec lui.


4-Iron Maiden a changé sa vie
Du moins, c’est ce qu’elle a déclaré dans une entrevue accordée au magazine Rolling Stone. Alors qu’elle assistait à un concert du groupe en 2011, elle a décidé qu’elle en avait assez d’être dans une loge et est descendue sur le parterre, pour danser avec les admirateurs de la formation. C’est à ce moment qu’elle a compris la relation qu’elle voulait entretenir avec ses propres fans : elle voulait être aimée comme Iron Maiden.


5-Elle aurait refusé d’être parodiée par « Weird Al » Yankovic
L’humoriste américain « Weird Al » Yankovic demande toujours la permission à l’artiste qu’il parodie d’utiliser sa chanson, ce que lui a refusé Gaga pour Born This Way, qu’elle avait choisie comme pièce principale de l’album sur lequel elle travaillait. À la suite de ce refus, Yankovic a tout simplement lancé sa version sur YouTube, sans l’inclure sur l’album Alpocalypse comme c’était prévu. De plus, il a encouragé les gens qui voyaient la vidéo à donner à la Campagne pour les droits de l’homme.
Après que 2 millions de personnes ont visionné la vidéo, elle s’est rendue à Lady Gaga, qui s’est aperçue que la demande de permission ne s’était jamais rendue à elle et que c’était son agent qui avait refusé de donner le droit à Yankovic de l’utiliser.
Comme elle est une admiratrice de « Weird Al », et qu’elle a aimé sa version, elle a donné sa bénédiction pour qu’il la sorte sur son album subséquent.

Vous aimerez aussi :

À la découverte d’artistes de pays visés par le décret anti-immigration

Les origines de The Wall, le stade olympique et un incident disgracieux