Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Groupie de… Gilbert Bécaud! Rencontre avec Stéphane Laporte

Par
Catherine Pépin

À l’occasion du 15e anniversaire de la mort de Gilbert Bécaud, j’ai rencontré Stéphane Laporte, un des plus fervents admirateurs de « Monsieur 100 000 volts ». Le chroniqueur, scénariste et directeur artistique l’a vu pour la première fois en spectacle à l’âge de 5 ans!

Écoutez ici notre entretien :

Entrevue avec Stéphane Laporte

Par Catherine Pépin

Audio


Dans l’entrée de sa maison d’Outremont, impossible de manquer la gigantesque affiche de l’idole qui trône au pied de l’escalier. Un chat gris s’éloigne vers la cuisine : il répond au nom de Bécaud.

Stéphane Laporte nous attend, la réalisatrice Emmanuelle Lambert et moi, dans son bureau où il s’affaire devant son ordinateur. Sur l’écran, posée en équilibre, une minuscule statuette dorée à l’effigie de… Bécaud. Eh oui.

Quand il commence à parler de Bécaud, Stéphane Laporte s’emporte. Intarissable, il évoque ses rencontres avec lui, ses chansons préférées, raconte une anecdote surprenante avec Isabelle Boulay et trinque à la mémoire d’un artiste qui mériterait, selon lui, une place au panthéon de la chanson francophone au même titre qu’un Brassens, un Brel ou un Ferré.

À écouter également : mon entrevue posthume avec Gilbert Bécaud!