Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Henri Dutilleux, musicien de la couleur

Par
Frédéric Trudel

Avec Olivier Messiaen et Pierre Boulez, Henri Dutilleux a été l’une des figures majeures de la musique française des 50 dernières années. Il a su incarner, hors de tout dogme et de toute chapelle esthétique, l’une des avenues les plus originales et les plus personnelles de la musique contemporaine. Créateur d’un corpus étonnamment restreint en regard de sa longévité, Dutilleux nous a laissé une courte, mais riche suite de chefs-d’œuvre, désormais inscrite au répertoire des plus grands orchestres et solistes de la planète. 

Rattachée à une certaine tradition, son écriture n’en ignore pas pour autant les grandes orientations de la modernité, notamment dans son traitement des timbres et des masses sonores. Musicien de la couleur, digne héritier de l’art de Debussy, Dutilleux est le grand peintre des atmosphères oniriques, comme en témoignent les titres de certaines de ses œuvres les plus célèbres, d’Ainsi la nuit à L’arbre des songes en passant par Tout un monde lointain, Shadows of Time et Timbres, espace, mouvement ou « La nuit étoilée ».

Symphoniste dans l’âme, c’est par ses œuvres orchestrales que Dutilleux s’est fait connaître. En 1959, le grand Charles Munch et l’Orchestre symphonique de Boston créent sa Symphonie no 2 « Le double », commandée par la Fondation Koussevitzky pour les célébrations du 75e anniversaire de l’orchestre. Suit, en 1965, Métaboles, l’une de ses partitions les plus foisonnantes, créée par l’Orchestre de Cleveland dirigé par George Szell. À la fin des années 60, Dutilleux compose pour Mstislav Rostropovitch son concerto pour violoncelle Tout un monde lointain, premier d’une série de chefs-d’œuvre de musique concertante qui lui apporte une renommée internationale. Dès lors, d’Isaac Stern à Barbara Hannigan en passant par Anne-Sophie Mutter, Seiji Ozawa, Truls Mørk, Simon Rattle, Renaud Capuçon et Esa-Pekka Salonen, c’est plusieurs générations de grands interprètes qui vont assurer la pérennité de son œuvre.

Enfin, chez nous, n’oublions pas qu’Henri Dutilleux a aussi été le maître de deux de nos compositeurs les plus importants, Jacques Hétu et André Prévost, qui à leur façon, ont poursuivi la lignée de ce grand musicien.

Photographie d'Henri Dutilleux : Philippe Gontier 

Lisez également : En souvenir du compositeur Henri Dutilleux



Vous souhaitez être informé de tout ce touche la musique classique sur ICI Musique et sur ICIMusique.ca? 

Abonnez-vous à notre infolettre classique!