Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

James Ehnes : le Diable est dans les Saisons

Par
Frédéric Cardin

Malgré qu’il soit soutenu par un orchestre symphonique (et non par un ensemble baroque de plus petite taille), Ehnes apporte beaucoup de clarté, de la limpidité même, aux articulations et à la définition des textures. Il adopte des rythmes éveillés, mais relativement prudents. Cette lecture possède une belle luminosité, mais manque un peu de poigne, voire de hardiesse.

Là où Ehnes me semble apporter la plus intéressante contribution, c’est dans ses interprétations des sonates de Tartini (Sonate des trilles du Diable) et de Leclair (l’op.9 no 3). Expertement soutenu par Andrew Armstrong au piano, il brille de son génie technique et musical, et éclaire ces deux œuvres d’une vision excitante et ravissante. Superbe.

 

Vous souhaitez être informé de tout ce qui se passe d'important en musique classique?

 

Frédéric Cardin