Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Quatuor Borodine : l’ADN de Chostakovitch
Par
Frédéric Cardin

Date de publication

12 juin 2015

Genre

Le Quatuor Borodine, formé en 1945, a depuis ses débuts joué encore et encore les quatuors de Chostakovitch. Il en est devenu probablement le plus digne et fidèle représentant. Bien entendu, les membres initiaux de l’ensemble (dont un certain violoncelliste nommé Mstislav Rostropovich, l’un des meilleurs musiciens du XXe siècle) ne sont plus là. Mais on dirait que l’ADN de Chostakovitch imprègne le nom même de l’ensemble, car les musiciens actuels sont littéralement habités par cette musique.

Le Quatuor no 1, agréablement naïf, le no 8, plein de fougue et de rage, et le no 14, sombre et angoissé, sont admirablement joués ici. On se retrouve devant une musique essentielle pour comprendre, et surtout ressentir par tous les pores de la peau, l’intensité émotionnelle presque insoutenable du XXe siècle, dont Chostakovitch est probablement le plus génial témoin, toutes catégories confondues.

Extrait d’un documentaire sur le compositeur : Le voyage de Dmitri Chostakovitch. À voir absolument si vous souhaitez mieux connaître cet artiste exceptionnel.

2015 est l'année du 70e anniversaire de création du Quatuor Borodine. L'ensemble souligne l'événement avec une tournée mondiale qui l'a amené, entre autres, à Montréal les 2 et 3 mai derniers, ainsi qu'à Vancouver, du 5 au 13 mai, où il a joué tous les quatuors de Chostakovitch dans un marathon très remarqué.

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.