Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Une discothèque à ciel ouvert

Par
Michel Keable

Un toucher d’une tendresse infinie, un phrasé éloquent, une sonorité pleine et recherchée, voilà les principales qualités de Pascal Amoyel dans cet enregistrement absolument remarquable. Mais il y a également ce petit « surplus d’âme » qui met indéniablement cet enregistrement dans une classe à part.

Un disque « qu’on écoute bouche bée, en état d’apesanteur, ravi, au sens le plus fort du terme, par tant de beauté. » peut-on lire dans le Classica-Répertoire.

Son inspiration? Arthur Rubinstein, pour le naturel, la vie et la fragilité aussi, car l’interprète n’est-il pas cet éternel funambule risquant à tout moment de perdre l’équilibre, entre le vrai et le faux...

 Regardez cette vidéo où Pascal Amoyel joue un Nocturne de Chopin, au Festival Berlioz, en 2008 : 

Retrouvez toutes nos suggestions dans Une discothèque à ciel ouvert - Index