Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

L’intégrale Haydn de Christopher Hogwood : la légende inachevée

Par
Frédéric Cardin

 

Hogwood, par la simple audace de se lancer dans un parcours du corpus symphonique complet de Joseph Haydn, avec un ensemble constitué d’instruments anciens, a marqué les esprits. Ses lectures des symphonies de Haydn sont vives sans être frénétiques, élégantes sans être pédantes. C’est un plaisir renouvelé de les écouter, mais aussi un regret de savoir que nous n’en entendrons jamais la fin, cette entreprise ayant été malheureusement stoppée par des aléas économiques, après quoi la mince parcelle d’espoir qui subsistait a été anéantie par la disparition du directeur musical.

 

Pour aller plus loin

 

Si vous avez envie d’écouter la totalité des symphonies de Haydn, il vous faut l’intégrale d’Antal Dorati et de son Philharmonia Hungarica (précédant le travail de Hogwood, mais sur instruments modernes) ou celle, plus récente, d’Adam Fischer et l’Austro-Hungarian Haydn Orchestra. Toutes ces lectures sont complémentaires et apportent un éclairage différent sur cette musique éternellement charmante.

 

 

Vous aimerez également :

 

Pierre Boulez : 44 disques pour bien comprendre un artiste fondamental du 20e siècle

 

Vincent Lauzer pose ses flûtes à Lamèque!

 

 

Frédéric Cardin