Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Une discothèque à ciel ouvert

Par
Michel Keable

Cet album, produit en 2010, s’intitule Via Crucis et se découpe en trois temps : Marie (la vision), la mort du Christ et la résurrection. Selon Christina Pluhar, directrice de L’Arpeggiata et conceptrice du projet, la ferveur qu’a suscitée l’histoire de la Passion du Christ depuis deux mille ans a touché et inspiré autant les compositeurs savants que les musiciens de traditions populaires.

Sur le plan strictement musical, le disque a quelque chose d’enivrant : ainsi se succèdent, tour à tour et sans rupture, des musiques de Biber ou Monteverdi, des berceuses napolitaines ou des lamentations corses... Toutes ces musiques portent la même émotion, universelle, d’un homme qui a tenté d’obtenir la rédemption de l’humanité en sacrifiant sa vie.

 Christina Pluhar a réuni pour cet album des interprètes formidablement inspirés : outre les musiciens de L’Arpeggiata, mentionnons le contre-ténor Philippe Jaroussky et le chœur polyphonique corse Barbara Furtuna.

 Il faut voir les quatre chanteurs corses de Barbara Furtuna dans un extrait de l’album Via Crucis : 

 

 

 

Retrouvez toutes nos suggestions dans Une discothèque à ciel ouvert - Index