Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Une discothèque à ciel ouvert

Par
Michel Keable

Pourquoi cette curieuse appellation? Parce que ce trio aurait été composé pendant une partie de quilles, tout simplement! Ah… la place du jeu dans la vie et l’oeuvre de Mozart est un grand sujet! On a souvent dit que Mozart avait mis plus de temps à jouer qu’à composer dans sa vie: jeu de billard (qui était sa passion), de quilles ou de tir, mais aussi jeux de cartes, plaisanteries triviales, taquineries, devinettes et jeux d’esprit de toutes sortes.

Il faut bien admettre que cette passion du jeu était inhérente à son processus créateur, lui qui était tout à fait capable de composer tout en conversant avec des amis ou en jouant aux quilles! Le jeu devait libérer son imagination et le mettre dans les meilleures dispositions.

Ce Trio des quilles a été créé pour Franzisca von Jacquin, qui était son élève de piano. Lors de la création, Mozart aurait tenu la partie d'alto, et son fidèle compagnon Anton Stadler, celle de la clarinette.

Dans l’enregistrement que nous avons choisi, le grand pianiste Daniel Barenboim se joint à deux musiciens très talentueux : Matthias Glander et Felix Schwartz.