Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

L’Orchestre de la Francophonie bien ancré dans le 21e siècle

Par
Françoise Davoine

Ils sont tous composés de jeunes musiciens, et ils ont tous inscrit dans leur philosophie la volonté de faire de la musique d’ensemble un outil à vocation sociale, afin de tisser les fils d’une société plus riche et plus ouverte.Les trois le font à différents niveaux et de différentes façons. El Sistema travaille avec de jeunes enfants, les deux orchestres, avec des étudiants de haut niveau. Reste qu’il n’est pas étonnant qu’ils aient cherché l’occasion de se rapprocher.

Le lien entre les trois? Le jeune chef d’orchestre saguenéen Jean-Philippe Tremblay, fondateur de l’OF en 2001, avec lequel il a fait plusieurs tournées et signé quelques enregistrements remarquables. Jean-Philippe a aussi été invité à plusieurs reprises au Venezuela pour diriger les orchestres de jeunes d’El Sistema, et il connaît bien aussi le YOA, qui avait fort envie de venir au Canada l’été prochain.

Quelques semaines avant la fin des inscriptions pour la nouvelle saison de l’OF, Jean-Philippe Tremblay a pris le temps de passer dans le studio du Printemps des musiciens pour raconter aux auditeurs comment il envisageait cette rencontre au sommet, et pour présenter sa vision de ce que devrait être un orchestre aujourd’hui. Écoutez-le, et vous constaterez que, 15 ans après la fondation de l’OF, il n’a rien perdu de son enthousiasme!