Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Découvrez le rock-électro enivrant de Someurland

Par
Michel Cécyre

Bien qu’encore inconnue du grand public, Elaine Martin est une artiste accomplie qui n’en est pas à ses premières armes. Si vous avez suivi la scène émergente au cours des dernières années, vous vous rappellerez peut-être l’avoir entendue au sein de ses premiers groupes, LoRa et Amour à jeun. Et comme c’était le cas pour ces autres productions, elle signe ici les musiques et les textes, chante (oui, oui, c’est bien sa voix que l’on entend!), joue de la guitare, du synthétiseur et concocte les rythmes électroniques. Le mixage et le matriçage sont encore confiés à son acolyte de longue date, Jean-Philippe Villemure, connu pour son travail avec une foule d’artistes allant d’Ève Cournoyer à Dramatik en passant par Navet confit et Samian.

Musicalement, Someurland fait un rock indie imprégné d’éléments électroniques et d’arrangements assez denses et captivants. Si le disque commence avec quelques pièces plus légères, l’ensemble s’assombrit à mesure qu’on poursuit l’écoute, révélant l’état d’esprit qui évolue en traversant la rupture et le deuil. 2012 est un album qui se dévoile lentement. On y découvre une musique prenante qui nécessite quelques écoutes avant d'ensorceler l'auditeur avec ses mélodies accrocheuses.

Le disque comprend les chansons parues sur un premier EP en 2013 ainsi que huit nouvelles pièces. Il s’agit là d’un ensemble qui se complète, d’un album-concept, toutes les chansons traitant du même sujet, où se mêlent deux histoires relationnelles inter-reliées. L’auteure affirme elle-même que retirer ces premières pièces serait comme publier un livre en retirant des chapitres qui font partie intégrante de l’œuvre. Et cette œuvre est certainement la plus pertinente que nous ait livrée Elaine Martin à ce jour.