Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Une discothèque à ciel ouvert

Par
Michel Keable

Le grand porteur de cette musique cette semaine est le pianiste Wilhelm Kempff, né en Allemagne en 1895 et mort à 95 ans à Positano (Italie).

Spécialiste du répertoire romantique allemand, et de Beethoven en particulier, dont il a enregistré plus d’une fois l’intégrale des sonates, Wilhelm Kempff décide, à 80 ans, de publier un disque double consacré à Jean-Sébastien Bach. On y trouve deux suites, mais surtout, d’admirables transcriptions d’oeuvres diverses du cantor. Transcriptions qu’il a lui-même réalisées (n’oublions pas qu’il a été aussi compositeur). Il répète en réalité des gestes que Jean-Sébastien adorait faire : transposer des œuvres chorales ou orchestrales au clavier, non pas pour en faire une réduction, mais bien une recréation.

Les dix transcriptions qui figurent sur ce disque sont toutes de petits bijoux de tendresse, de poésie, parfois de joie candide, ou encore de délicieuse mélancolie…

 Wilhelm Kempff a été l’un des très grands pianistes du 20e siècle, laissant d’innombrables enregistrements réalisés pendant plus de 60 ans.

 Voyez-le ici jouer la sonate no 14 « clair de lune » de Ludwig van Beethoven :